Calais : démantèlement du camp du Virval, un migrant retrouvé mort ce matin

Le plus grand camp de migrants de Calais a été démantelé ce matin, 404 personnes ont été emmenées dans des bus pour des centres d'accueil. A quelques centaines de mètres de là, un jeune migrant a été retrouvé mort dans la zone d'activité Transmarck.

A partir de 5h ce matin, une grande opération de démantélèment du camp de migrants situé en face de la clinique du Virval à Calais a débuté, un an presque jour pour jour depuis sa dernière évacuation.

Selon nos informations, entre 500 et 800 personnes vivaient sur ce lieu, en majorité des familles, ce qui en faisait le plus grand camp de migrants de Calais.

durée de la vidéo: 00 min 06
Démantèlement ce matin du plus grand camp de Calais

"Ces occupations occasionnaient de sérieux problèmes de sécurité, de salubrité et de tranquillité en particulier pour le personnel et les usagers du Centre Hospitalier (...) 363 personnes isolées et 37 personnes appartenant à des familles ont été réparties dans 17 bus, avant d’être prises en charge et transportées vers des centres situés dans le Pas-de-Calais et la région Hauts-de-France", annonce ce matin par communiqué la préfecture.

durée de la vidéo: 00 min 04
450 tentes ont été saisies

"Ce sont des mises à l'abri forcées... les personnes ne connaissent pas la destination des bus, les CRS prennent les gens par le bras et leur disent d'y aller sans laisser le choix" affirme Moana de Human Rights Observers, présente sur les lieux ce matin.

"L'année dernière ils ont fait la même chose, on sait que ça ne sert à rien, qu'ils sont de retour sous 72h, ce n'est pas de la mise à l'abri, c'est de la politique d'éloignement temporaire" ajoute Pierre Roque (Auberge des migrants), lui aussi a assisté au démantélement. 

Un migrant retrouvé mort ce matin à Calais

Ce démantèlement intervient alors que le corps d'un jeune migrant était découvert dans la zone d'activité Transmarck, situé non loin du Virval. Selon des informations transmises par le Parquet, le jeune homme serait âgé de 16 ans, originaire du Soudan, et aurait été écrasé par un ensemble routier sur lequel il avait tenté de monter avant de chuter à la sortie d’un parking pour poids-lourds. Il a été retrouvé mort aux alentours de 5 heures et vivait dans le camp du Virval. 

Le chauffeur impliqué ne se serait pas rendu compte de l'accident et ne s'est pas arrêté. Les investigations sont en cours pour le retrouver.

Des camions en partance pour le Royaume-Uni sont stockés dans cette zone d'activité. Certains migrants s'y rendent pour s'engouffrer à l'intérieur et espérer mettre le pied en Angleterre.

"la militarisiation de la frontière ne fait pas réduire le passage, elle rend plus dangereux." confie Marguerite Combes, coordinatrice à l'anetenne de Calais UTOPIA56. "C'est monstrueux, la journée d'aujourd'hui s'annonce monstrueuse", ajoute-elle.

Selon Human Rights Observers, depuis janvier 2021, il y a eu 883 démantèlements à Calais, dont quinze suivis de mises à l'abri (transport vers des centres d'accueil). 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration