Depuis le début de la crise du coronavirus, 1000 migrants ont été interpellés alors qu'ils traversaient la Manche

Au moins 1000 migrants ont été interceptés sur des petits bateaux par les autorités dans la Manche et amenés à Douvres depuis le début du confinement, selon les données recueillies par l'agence de presse PA.

Un bateau de UK Border a intercepté un canot en pleine mer
Un bateau de UK Border a intercepté un canot en pleine mer © ITV Meridian
Depuis le début du confinement en mars, au moins 1 000 migrants auraient traversé la Manche, pour rejoindre l'Angleterre, selon l'agence PA du Royaume-Uni. Pendant cette période de météo très calme, des réfugiés tentent la dangereuse traversée à bord de bateaux gonflables, jusqu'à parfois 50 personnes par navire. 

Ce mardi, 22 migrants, Kurdes et Irakiens selon ITV, venant de Calais ont été interceptés dans la Manche et amenés à Douvres par les gardes-frontières. Trois enfants étaient notamment à bord d'un canot pneumatique.
 

"Nous travaillons tous jour et nuit pour démanteler et arrêter les gangs criminels de passeurs, a déclaré le ministre de l'immigration Chris Philp . Les criminels abusent d'hommes, de femmes et d'enfants vulnérables en les trafiquant outre-Manche. (...) Plus de 1100 migrants ont été arrêtés en France au premier trimestre de cette année et, en 2019, Immigration Enforcement a procédé à 418 arrestations, entraînant 203 condamnations pour un total de 437 ans."

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, entre 400 et 500 migrants vivent aujourd'hui à Calais et espèrent rejoindre l'Angleterre, contre un millier d'après les associations. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration coronavirus/covid-19 santé royaume-uni international