• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Marck : Noisette, une chatte de 2 ans, retrouvée transpercée par une barre de fer

Le cadavre de Noisette a été découvert jeudi dernier, à Mark. / © DR
Le cadavre de Noisette a été découvert jeudi dernier, à Mark. / © DR

Un habitant de Marck a retrouvé Noisette, sa chatte de 2 ans, tuée et transpercée d'une barre de métal. Il a porté plainte. 

Par Jeanne Blanquart

Les photos étaient d'une telle violence qu'il ne l'a pas reconnue tout de suite. Jeudi, des policiers sonnent à la porte de Frédéric Lefevre, qui habite Mark, près de Calais. "A la porte, ils m'ont présenté une photo de chat, mais je ne l'ai pas reconnue. J'avais vu Noisette la veille et j'avais compris que les photos dataient de la semaine précédente", explique ce père de famille. 



Le week-end passe, Noisette, une petite chatte de 2 ans, ne réapparait pas. C'est à ce moment-là que Frédéric fait le lien avec les photos atroces que la police lui a présentées, montrant un chat transpercé d'une barre de métal. "J'ai couru à la LPA et en voyant les photos de plus près je l'ai reconnue. Mais c'était trop tard, ils l'avaient déjà emmenée pour l'incinération.


"C'est vraiment un acte barbare"


Mais alors que s'est-il passé ? Jeudi dernier, une voisine de Frédéric sort dans son jardin. La femme âgée découvre alors le cadavre, transpercé. "Elle était très choquée, elle a prévenu tout de suite sa fille qui a appelé la LPA et la police municipale", raconte encore Frédéric. 

Qui a bien pu déposer le cadavre là ? "Le jardin de cette voisine est difficilement accessible. J'imagine que Noisette a été faire ses besoins là où il ne fallait pas, et que cela a énervé un voisin", souffle le père de famille. 

"Pour les enfants, c'est très dur. J'aurais presque préféré qu'elle se fasse écraser par une voiture. Là, c'est vraiment un acte barbare, c'est cruel.

Frédéric Lefevre est allé porter plainte au commissariat de Calais, en espèrant que l'enquête permette de retrouver le ou les auteurs des faits. Un drame qui n'est pas sans rappeler l'histoire de ce chien retrouvé "massacré" et empalé sur un arbre, à Liévin



Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus