Traversées de la Manche : 38 migrants interceptés dans plusieurs embarcations au large de Calais et Dunkerque

Plusieurs tentatives de traversées se sont produites entre 4 heures et 10 heures, ce mardi 4 août.

Une conséquence des conditions climatiques clémentes sur la Côte d'Opale ? Plusieurs migrants ont tenté de traverser la Manche sur des embarcations ce mardi, indique la Préfecture maritime de la Manche Mer du Nord.

Dans un communiqué, la préfecture mairitme indique que le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a été contacté pour plusieurs interventions dès cette nuit :

Cinq sauvetages différents

Vers 4 heures, un patrouilleur des garde-côtes et un aéronef britannique signalent la présence de 4 migrants dans un kayak à 5,5 km au nord de Calais. Tous les quatre sont pris en charge vers 5 heures par un patrouilleur des affaires maritimes, dérouté pour l'occasion. Puis vers 6h45, c'est un zodiac en difficulté qui est signalé dans la zone du Dyck (Nord), avec 3 migrants à son bord. Le patrouilleur Jacques Oudart Fourmentin est dépêché pour leur porter assistance.

Peu après, un navire de pêche signale également la présence de 8 migrants sur une embarcation en panne moteur au large du Cap Gris-Nez. C'est également le Jacques Oudart Fourmentin qui leur vient en aide.

20 migrants dans une seule embarcation

À 8h37, nouvelle alerte : un navire de pêche signale au CROSS Gris-Nez que 3 personnes sont accrochées à une bouée dans le chenal de Calais. Ramenés au port de Calais vers 9H35, ils sont alors pris en charge par les pompiers et la Police aux frontières (PAF).

C'est ensuite une embarcation de 20 migrants qui est signalée vers 10H30 par un navire de commerce : ces derniers errent sur une embarcatoin en difficulté à 18 km au nord de Dunkerque. Ils sont alors récupérés et ramenés à Calais vers 14H, avant d'être pris en charge par la PAF.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité