• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tunnel sous la Manche : trois véhicules interceptés avec des Afghans dans leurs coffres

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

Six Français, dont un mineur, étaient en garde à vue mardi après avoir été interpellés sur le site du tunnel sous la Manche à Coquelles (Pas-de-Calais) tentant de faire passer clandestinement en Grande-Bretagne une douzaine de migrants afghans, a-t-on appris de source judiciaire.

Par AFP

Samedi, "trois véhicules se sont succédé sur le site du tunnel sous la Manche à Coquelles conduits par des gens venant de la région parisienne et qui transportaient dans le coffre de chacune de ces voitures des ressortissants afghans", a indiqué cette source judiciaire, confirmant une information de La Voix du Nord.

Les suspects ont été interpellés et placés en garde à vue après des "contrôles habituels des services de la police aux frontières", a ajouté cette source, notant "qu'environ un véhicule sur deux était contrôlé" sur le site du tunnel sous la Manche


Jugement mercredi


Parmi les personnes interpellées, "certaines reconnaissent leur participation a un réseau organisé, admettant avoir touché de l'argent" pour avoir convoyé "clandestinement des ressortissants afghans", et d'autres "nient totalement les faits". 

Les gardes à vue seront levées mercredi matin et les cinq majeurs devraient être jugés mercredi après-midi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer pour "aide au séjour d'étrangers en situation irrégulière avec la circonstance aggravante qu'ils ont agi en bande organisée".

Le 3 septembre, trois passeurs anglais qui projetaient de traverser la Manche en bateau avec 12 migrants vietnamiens ont été condamnés à des peines de un an à 30 mois à de prison ferme. 
 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus