VIDEO. Dentelle de Calais : l'entreprise Desseilles reprise, 50 personnes licenciées

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer a désigné un repreneur pour l'entreprise Desseilles à Caudry. Il s'agit de Darquer & Mery, un spécialiste de la dentelle.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Sur les 87 salariés de la société, 50 personnes sont licenciées. Un Plan de Sauvegarde de l'Emploi comprend le reclassement de 2 salariés dans d'autres sociétés du groupe Caudrésien et 35 salariés restent sur site, à Calais.

Placée en redressement judiciaire le 31 octobre dernier par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer, Desseilles avait été assignée par un créancier demandant le paiement de sa dette.

Le groupe Desseilles avait déjà été placé en redressement judiciaire en 2019, trois ans après sa reprise par un groupe chinois. Il avait alors été partiellement repris par Pascal Cochez, dirigeant du Groupe Cochez spécialisé dans le transport et les services industriels.

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Réactions à la reprise et au licenciements chez Desseilles. ©France Télévisions. O. Faisolle M. Mohammad

Emblème du luxe français nécessitant un savoir-faire séculaire, la dentelle de Calais est produite sur des métiers à tisser "Leavers". Ces monstres de fonte nés vers 1840 de l'adaptation de la technique Jacquard au métier à dentelle, imitent mécaniquement le mouvement des mains d'une dentellière travaillant au fuseau.

Les salariés de Desseilles reprendront le travail en janvier 2024, sans jour de chômage partiel. 

Avec AFP et, sur place, Olivier Faissolle et Mustafa Mohammad pour FranceTélévisions.