Coquelles : les petits patients partent au bloc en voiturette électrique

© Captures France 3
© Captures France 3

Les enfants hospitalisés à la clinique des 2 caps de Coquelles partent désormais au bloc opératoire en petite voiturette électrique. Un moyen efficace de réduire le stress des jeunes patients, qui se développe dans les établissements de santé de la région. 

Par @f3nord

Depuis décembre, la clinique des 2 Caps à Coquelles est dotée de deux véhicules particuliers. Des voiturettes électriques, à bord desquelles les jeunes patients se rendent au bloc opératoire. Une manière ludique d'aborder un moment stressant par définition. C'est l'association Ludo 62 qui a financé les bolides, pour une somme de 800 euros. "Quand on a su qu'il y avait la voiture pour l'accompagner, elle était tout de suite plus à l'aise et pour elle c'était mieux", explique la mama, de Lily, jeune patiente.

Cet "outil de dédramatisation de l'hospitalisation de l'enfant", comme le décrit une responsable de l'association Ludo 62, n'est pas le seul moyen de détendre l'enfant avant une opération. Une blouse-déguisement lui est également proposée pour égayer, un peu, l'univers froid du milieu hospitalier. 

Clinique des 2 Caps à Coquelles : les enfants hospitalisés partent au bloc en voiturette électrique


Ce concept de voiturettes électriques dans les établissements hospitaliers se développe dans la région. Il a déjà fait ses preuves à l'hôpital de Valenciennes, où il semblerait que cette initiative a été prise pour la première fois. La vidéo du reportage que France 3 Nord Pas-de-Calais y a tourné il y a quelques semaines est devenue virale sur Facebook (13 millions de vues), et a suscité  l'intérêt dans d'autres régions de France.
 


Après l'avoir vue, le patron d'une agence événementielle à Orléans a réussi à mobiliser des mécènes pour financer des voitures, et a même créé un groupe Facebook pour la cause ! 
 

 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Louis-Marie Cordonnier, l'architecte de la reconstruction

Les + Lus