Deux couples interpellés et jugés en comparution immédiate pour 8 voitures volées et 15 vols avec effraction de commerces

Trois d'entre eux, jeunes majeurs, sont jugés ce vendredi 16 février au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Le quatrième, mineur d'un peu plus de 17 ans, va être présenté à un juge à Cambrai. Les malfaiteurs encourent jusqu'à 10 ans de prison. En un mois, ils auraient volé 8 voitures pour 8 périples nocturnes dans lesquels 15 commerces ont été ciblés dans l'Artois et le nord de la Somme.

Le préjudice est estimé à 250 000 euros. Deux couples sont jugés en comparution immédiate aujourd'hui pour les vols de huit véhicules et les cambriolages avec effractions de 15 commerces dans une zone géographique allant du sud du département du Pas-de-Calais au nord du département de la Somme. 

Les commerces de ville comme Doullens, Hesdin, Saint-Pol-sur-Ternoise, Berck-sur-Mer, Ecuires (à côté de Montreuil-sur-Mer) ont été victimes de deux couples. Les faits se sont déroulés au cours du mois écoulé et l'interpellation a eu lieu il y a deux jours, le 14 février, dans l'Artois.

"Jusqu'à 10 enquêteurs de la gendarmerie ont travaillé sur l'enquête", précise Bertrand Michel, commandant de la section de recherche de Lille - Villeneuve d'Ascq sous la direction du parquet de Boulogne-sur-Mer.

"Huit périples nocturnes"

Les deux couples volaient des voitures pour cambrioler des commerces, de jardinage avec plusieurs vols de robots - tondeuses, du matériel de jardinage, de bricolage (électroportatif), ou un bar-tabac à Berck-sur-Mer, dont la totalité de la marchandise volée a été retrouvée. Ils sont jugés également pour recel des marchandises.

Les prévenus encourent pour ces faits de vols avec effraction aggravée et de recel aggravé une peine de 10 ans d’emprisonnement pour chacune des 23 infractions (15 commerces cambriolés et 8 voitures volées qui étaient immergées ou brûlées ensuite). Deux femmes et un homme prévenus ont entre 20 et 30 ans et le quatrième prévenu a un peu plus de 17 ans. Ce dernier doit être présenté à un juge spécialement dédié aux mineurs à Cambrai aujourd'hui.