Gilets jaunes : les commerces de Calais, Béthune et Lille vont recevoir des aides financières

Une manifestation de Gilets jaunes près de la gare Lille-Flandres, en janvier 2019. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Une manifestation de Gilets jaunes près de la gare Lille-Flandres, en janvier 2019. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Calais, Béthune et Lille font partie des 35 villes de France qui vont recevoir des subventions pour revitaliser leur centre-ville, dont l'activité commerciale a été pénalisée à la suite du mouvement des gilets jaunes.

Par Manon Pélissier

C'est décidé : Lille, Calais et Béthune vont recevoir des aides financières de la part du gouvernement pour "revitaliser" leur centre-ville, "dont l'activité commerciale a été pénalisée par le mouvement des gilets jaunes". Le ministère de l'économie et des finances l'a annoncé aujourd'hui, mercredi 31 juillet, dans un communiqué.
 

Le but affiché est de "soutenir le commerce de proximité" et "faire revenir les clientèles dans les centres-villes". 
  
Calais : des subventions pour dynamiser le centre-ville après les Gilets jaunes
Reportage de Valérie Dermersedian et de Nathalie Haberer

35 centres-villes vont en bénéficier


Au total, 35 villes vont pouvoir bénéficier de ces subventions du gouvernement, notamment Bordeaux, Toulouse, Saint-Étienne, Quimper, Nantes, Dijon, Marseille...

Une somme globale de 5,7 millions d'euros, débloquée par le ministère de l'économie et des finances. "35 projets de collectivités ont été retenus en mai dernier pour soutenir et cofinancer des action visant à inciter et faciliter le retour de la clientèle", peut-on lire dans le communiqué.

À Lille, la baisse du chiffre d'affaires pour les commerçants était estimée à 30% par certains. Les manifestations répétées tous les samedis entre novembre et mars ont en effet pu être contraignantes, voire handicapantes, pour les commerçants de proximité.
 

Sur le même sujet

Tribune Nord du 30 septembre 2019

Les + Lus