Grippe aviaire : l'ensemble du département du Pas-de-Calais passe en zone de contrôle temporaire

La préfecture du Pas-de-Calais annonce, ce jeudi 23 février, étendre la zone de contrôle temporaire à l'intégralité du département. Une décision prise suite à la découverte de nouveaux cas de grippe aviaire, en dehors des zones déjà sous surveillance.

Deux nouveaux cas d'influenza aviaire ont été détectés dans l'avifaune sauvage à Nœux-les-Mines et Noyelles-Godault. 

Suite à ces découvertes, le périmètre de la zone réglementée déjà en place a été élargi, portant le nombre de communes concernées de 361 à 495. Soit plus de la moitié des communes du département.

Pour des questions de lisibilité, "après consultation de l'ensemble des acteurs concernés, Jacques Billant, préfet du Pas-de-Calais, a décidé par arrêté préfectoral de placer l'intégralité du département en zone de contrôle temporaire."

L'objectif est de protéger les élevages de façon lisible dans un contexte de forte circulation du virus dans la faune sauvage.

Préfecture du Pas-de-Calais

Communiqué de presse, 23 février 2023

Mise en place de plusieurs mesures

Concrètement, cela signifie que sur l'ensemble du département du Pas-de-Calais, de nombreuses mesures entrent en vigueur. Des visites vétérinaires seront par exemple organisées dans des élevages et basses-cours des communes situées à moins de 5 kilomètres du lieu de découverte.

Autres dispositions : "interdiction des rassemblements d'oiseaux" ou encore "surveillance renforcée des mouvements d'animaux et de produits".

Que faire ? 

La préfecture invite à déclarer toute mortalité d'oiseaux. Si vous constatez la présence d'animaux sauvages morts, il est possible de contacter l’Office Français de la Biodiversité (03 21 23 42 75) ou la Fédération départementale des chasseurs (03 21 24 23 59).

S'ils sont domestiques (basses-cours, élevages, animaleries), il faut informer le vétérinaire qui suit l'établissement.

La semaine dernière, le 15 février, une zone de contrôle temporaire avait aussi été élargi à l'ensemble des départements du Nord et de l'Aisne.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité