• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hénin-Beaumont : les ex-Samsonite rêvent de jouer au Festival d'Avignon

Les ex-Samsonite sont montées sur les planches il y a un peu plus d'un an et demi. / © MAXPPP
Les ex-Samsonite sont montées sur les planches il y a un peu plus d'un an et demi. / © MAXPPP

Alors que les anciens salariés de Samsonite, à Hénin-Beaumont, attendent la décision de la Cour d'appel de Douai, sept anciennes ouvrières rêvent de présenter leur pièce de théâtre au festival off d'Avignon. Elles lancent aujourd'hui une campagne de financement participatif. 

Par Jeanne Blanquart

Faire en sorte qu'on ne les oublie pas : les anciens employés de l'usine de bagagerie Samsonite, à Hénin-Beaumont, continuent de raconter leur histoire sur scène. Après avoir créé la pièce de théâtre "On n'est pas que des valises", sept anciennes ouvrières rêvent de la présenter au Festival d'Avignon, partie off. 

Les ex-Samsonite montent sur scène
Un reportage de Caroline Arnold et Jean-Pascal Crinon - F 3 Nord


Pour ce faire, elles ont décidé de lancer une campagne de financement participatif, sur la plateforme "Zeste". "Cela fait un an et demi qu'on tourne dans les Hauts-de-France avec le spectacle "On n'est pas que des valises !", avec à la clé 10 000 spectateurs et une trentaine de dates jusqu'ici. Une réussite qui nous donne envie d'aller plus loin", expliquent les anciennes salariées dans la présentation du projet. 

Les ex-Samsonite rêvent de jouer au festival d'Avignon
Intervenants : Brigitte Petit, Ex-salariée de Samsonite et actrice ; Renée Marlière, Ex-salariée de Samsonite et actrice ; Helène Desplanques, Auteure de la pièce - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Maëlys Septembre et Jean-Marc Vasco. Montage de Bruno Weill

L'histoire d'une lutte contre des investisseurs américains


Avec l'aide de la compagnie lilloise Atmosphère, ces sept femmes âgées de 50 à 60 ans et qui n'avaient jamais fait de théâtre auparavant se livrent sur scène, racontant leur combat depuis l'annonce de la fermeture de l'usine, il y a plus de 10 ans.

En 2006, le site est vendu à un repreneur qui liquide l'entreprise. S'engage alors une longue lutte judiciaire contre le fond d'investissement actionnaire de Samsonite : les ouvrières feront même le voyage jusqu'aux Etats-Unis pour avoir gain de cause. 



Aujourd'hui, la procédure judiciaire est toujours en cours. La Cour d'appel de Douai doit rendre sa décision le 17 mai prochain. En attendant, les ex-Samsonite revonverties dans le théâtre rêvent de pouvoir clamer, haut et fort, leur histoire exceptionnelle. 

Pour participer à leur campagne de financement participatif, ça se passe ► ici.


Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus