Législatives 2022 : malgré ses 54%, Marine Le Pen obligée de passer par le second tour à Hénin-Beaumont

La candidate du Rassemblement national a explosé son score dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Même si elle dépasse les 50%, Marine Le Pen va devoir se plier au second tour. En cause, la règle des 25% des inscrits. On vous explique.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Elle avait tancé ses électeurs de se déplacer pour aller voter, mais son appel n’a visiblement pas suffi. Au soir du premier tour des élections législatives, Marine Le Pen est arrivée sans grande surprise largement en tête dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.  

La candidate du Rassemblement national y a même obtenu 53,96% des suffrages exprimés. Mais cela ne vas pas suffire car l’abstention massive la prive d’une victoire dès le soir du premier tour.  

La règle des 25% des inscrits  

En effet, les règles sont très claires : "Pour être élu au premier tour de scrutin, il faut recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits".  

Or, dans cette circonscription, 94 162 électeurs sont inscrits sur les listes. Marine Le Pen aurait donc dû récolter au moins 23 541 voix pour atteindre les 25% des inscrits. Ce qu’elle n’a pas réussi à faire car 21 219 ont voté pour la candidate d’extrême droite. Il lui a donc manqué... 2 322 voix.

"Je vais leur demander un effort dimanche prochain"  

Marine Le Pen a tenu à remercier les électeurs qui ont voté pour le Rassemblement national, particulièrement ceux de sa circonscription. "Je vais encore leur demander un effort dimanche prochain", a-t-elle déclaré devant ses militants.

À noter que la candidate du Rassemblement national a explosé ses scores à Hénin-Beaumont. Dans cette ville bastion du parti d’extrême droite, Marine Le Pen a obtenu 63,49% des suffrages exprimés.