• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. “L'homme volant“ du défilé des Champs-Elysées va tenter la traversée de la Manche sur son ”Flyboard”

Franky Zapata sur son "Flyboard" en 2016. / © MAXPPP
Franky Zapata sur son "Flyboard" en 2016. / © MAXPPP

Le champion du monde de jet-ski français Franky Zapata - qui a offert dimanche un époustouflant spectacle au traditionnel défilé du 14 juillet à Paris en survolant les Champs-Elysées debout sur son "Flyboard" - tentera le 25 juillet une traversée de la Manche.

Par YF (avec AFP)

Franky Zapata tentera cette traversée sur son "Flyboard" le jeudi 25 juillet pour célébrer les 110 ans, jour pour jour, de la première traversée de la Manche en avion par le pilote cambrésien Louis Blériot entre Calais et Douvres.

Pour cette tentative, il lui faudra, pour la première fois, être ravitaillé en carburant en plein vol, car son "Flyboard" n'a qu'une autonomie d'une dizaine de minutes. L'engin, véritable machine volante autonome alimentée en kérosène, est doté de cinq mini turboréacteurs qui permettent de décoller et d'évoluer jusqu'à 190 km/h.
 
Franky Zapata sur son "Flyboard" à Sausset-les-Pins en mai 2018

Franky Zapata envisage d'effectuer sa traversée de la Manche à une vitesse de 150 km/h sur son "Flyboard", en décollant de Sangatte (Pas-de-Calais) pour rejoindre Saint Margaret's, près de Douvres en Angleterre. Il a suivi une préparation spécifique pour cette tentative qui va faire l'objet d'un documentaire dont la diffusion est prévue sur la chaîne Planète et sur Red Bull TV.  

Les horaires de cette tentative de traversée de la Manche ne sont pas encore fixés car ils dépendront des conditions météo et du trafic maritime, très dense dans le détroit du Pas-de-Calais. Tout sera coordonné et décidé en lien avec le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage maritimes (CROSS) du cap Gris-Nez.
 

Le ravitaillement du "Flyboard," pendant la traversée, sera assuré par bateau. Franky Zapata souhaite rester en vol stationnaire pendant l'opération mais tout dépendra des conditions de mer ce jour-là.

 


Âgé de 40 ans, le Marseillais - qui a marqué le dernier défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées - a été champion d'Europe et du monde de jet-ski.
 
Un "homme volant" au-dessus des Champs-Elysées pour le défilé du 14-Juillet

La mise au point de son "Flyboard" a été "le fruit de 4 ans de travail", expliquait-il en 2016 lors d'un entretien exclusif accordé à France 3 Provence-Alpes.
 
L'interview de Franky Zapata, "l'homme volant"
Entretien exclusif réalisé par Emmanuel Zini pour France 3 Provence-Alpes en avril 2016.

"J'ai toujours eu le rêve de voler, depuis tout petit, j'étais fan des Marvel, de tous les comics", confiait-il. "Pour moi, se déplacer comme Iron Man, ça a toujours été un rêve. C'est un mix entre de l'adrénaline, de la concentration et un plaisir extrême. Et en même temps, il y a toujours cette part de peur dont je n'ai pas encore réussi à me libérer pour le moment".

Lors du défilé du 14 juillet à paris, il a volé débout sur son "Flyboard", fusil en main, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol, sous les applaudissements du président de la République, Emmanuel Macron. Son prototype a viblement séduit l'institution militaire. Elle "va permettre de tester différentes utilisations, par exemple une plateforme logistique volante ou bien une plateforme d'assaut", a indiqué dimanche la ministre des Armées, Florence Parly.
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus