Derby du Nord. RC Lens - LOSC : "l'un des plus importants matchs de l'année, ça ne se perd pas !"

Le 116e derby du Nord entre les deux équipes de Ligue 1, Lens et Lille, se dispute dimanche 8 octobre à 17h00 au stade Bollaert, en 8e journée du championnat. Le match devrait se jouer sans aficionados lillois en tribune. Echos de supporters.

Sarah Lemaître 22 ans, supporte le RC Lens depuis ses 9 ans. Grâce à son père. Originaire de Biache Saint Vaast, près d'Arras, elle a vécu en tribune Marek le triomphe contre Arsenal. "C'est historique, sur le papier on n'était pas favoris, c'est extraordinaire. Franchement, la ferveur populaire était à son comble. On ne se connaissait pas avec mes voisins mais on a partagé cette émotion, on s'est pris dans les bras... Ça restera gravé". Maintenant le derby ? "C'est l'un des matchs les plus importants de l'année. Ça ne se perd pas un derby !".

C'est l'un des matchs les plus importants de l'année. Ca ne se perd pas un derby !

Sarah Lemaître, supportrice du RCL

Pour Bertrand Deramault, supporter lillois, de la section En avant le LOSC (de Lompret, Verlinghem et Pérenchies) estime que les chances de Lens sont plus importantes. Avant le match en Ligue Europa Conference qui oppose le LOSC ce jeudi 5 octobre à Ki Klaksvik, un club des Îles Feroe, Bertrand Deramault estime que "c'est du 60 / 40. Mais je n'enterre pas le LOSC. Après la victoire de Lens contre Arsenal ils n'ont que du positif, si Lens est favori, je pense qu'on a un coup à jouer". Il regardera le match à son QG, le bar face à la base de loisirs de Lompret. 

Si Lens est favori, je pense qu'on a un coup à jouer

Bertrand Deramault, En avant le LOSC

Damien Février des Dogues Pompons veut garder un espoir de se déplacer à Lens. "Le 15 septembre, la préfecture du Pas-de-Calais a émis un avis contre la venue des supporters du LOSC, pour des questions d'effectifs de force de l'ordre. Aujourd'hui, un arrêté ministériel doit être pris en ce sens, mais il nous reste un petit espoir avec le recours du LOSC. On garde un bus de côté, mais ça va être juste en temps d'organisation". Sinon, plusieurs dizaines d'adhérents des Dogues Pompons se donnent rendez-vous à Lezennes pour voir le match. Damien Février s'attend à voir du beau football entre deux équipes européennes peut-être un peu fatiguées par leur semaine, mais "une belle confrontation à défaut d'avoir une confrontation en tribunes". 

Une belle confrontation sur le terrain à défaut d'avoir une confrontation en tribunes

Damien Février, Dogues Pompon's

Quant à Sabrina Vasseur, que nous avions interrogée avant Lens - Arsenal, elle récupère tout doucement sa voix. Habitante d'Hem en métropole lilloise, supportrice de Lens, elle a vécu un "moment franchement magnifique" et espère clore la semaine de football de la plus belle des manières. "Une victoire, ça serait le bouquet final. Une victoire lors du derby, ça serait repartir en championnat, ça serait un super élan. Je vise le 3 - 1 pour Lens avec des buts de Sotoca mon chouchou, Wahy et Frankowski."