Le Louvre-Lens : un musée qui sort de ses murs

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall et Yann Fossurier

"Si tu ne viens pas au Louvre-Lens, le Louvre-Lens viendra à toi", tel pourrait-être le leitmotiv en matière de communication du Louvre-Lens.

Depuis 10 ans, c'est d'ailleurs, un peu la devise dans ce centre commercial de Noyelles-Godault où le musée vient faire les promos de ses expos.

En 2016, c'était celle consacrée à Charles Lebrun, le peintre de Louis XIV. "Le selfie c'est également une façon pour nous de toucher un public plus jeune. On se veut accessibles. L'idée est de briser le côte institutionnel pour aller vers les gens", expliquait Gauthier Verbeke, médiateur au Louvre-Lens, en juillet 2016.

Animation musicale, ateliers créatifs pour les familles et les enfants etc. La formule séduit année après année.

Micro-trottoir ©France Télévisions

La culture pour tout le monde, jusque dans les prisons, où les médiateurs du Louvre-Lens viennent aussi animer des ateliers. Exemple aussi, à Maubeuge, en prison donc, autour de l'art égyptien.

Gunilla Lapointe, médiatrice au Louvre-Lens ©France Télévisions

Pour aller au devant du public, le Louvre-Lens n'hésite pas à innover : grâce à un robot, des élèves de Fourmies ont pu bénéficier, à distance, d'une visite guidée du musée et de sa Galerie du Temps.

Donner envie d'aller au Musée... au Louvre-Lens, tout est bon pour attirer le jeune public, y compris les Pokémons. Ecoutez. 

Une collégienne adepte des Pokémons se laisse prendre au jeu d'une partie au Louvre-Lens. ©France Télévisions

Dans les Hauts-de-France depuis 10 ans, qu'on soit sportif ou fan de musique Metal tous les chemins mènent au Louvre-Lens. Un musée "ouvert", dès le berceau ou presque. Car il n'y a pas d'âge pour admirer une oeuvre de Rubens avec des étoiles pleins les yeux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité