Le RC Lens échange les noms de famille des joueurs sur leur maillot pour sensibiliser aux discriminations raciales

Le RC Lens a tenu à mettre "hors-jeu" les préjugés en échangeant les noms de famille de ses joueurs au cours du match face à Angers samedi 18 mars, à quelques jours de la journée internationale contre les discriminations raciales.

"Nos noms disent non, ensemble, déjouons les préjugés". Dans une vidéo publiée par le compte officiel du RC Lens sur sa chaîne Youtube, les joueurs, face caméra, déclinent leur identité... ou presque. 

En réalité, ils se sont échangés leur nom de famille et ce n'est pas une erreur mais une opération de sensibilisation contre les discriminations raciales, à quelques jours de la journée internationale qui se tient chaque 21 mars.  

Le club est même allé plus loin. Durant le match qui a l'opposé à Angers (3-0) samedi 18 mars pour la 28ème journée de Ligue 1, "les noms apposés sur les maillots des 20 acteurs" ont été échangés d'un joueur à l'autre.

Patronymes et préjugés

"À l’initiative du vestiaire artésien, le club a décidé, dans la plus grande discrétion et avec l’autorisation de la Ligue de Football Professionnel" d'interpeler les supporters et le grand public "sur la question fondamentale des discriminations, plus exactement des préjugés qui peuvent escorter la perception d’un patronyme", explique le RC Lens dans un communiqué. 

Un tirage au sort a été réalisé en amont de la rencontre et "les noms du vestiaire ont été attribués à des numéros de maillots, lesquels arborent en face avant le slogan" : nos noms disent non

Pour eux, il s'agit d'un "non ferme et catégorique au fait de pouvoir discriminer un individu par la simple consonnance de son patronyme" qui ouvre "la voie, ou plutôt l'impasse, à une discrimination plus large". 

Mettre "hors-jeu" les préjugés et les discriminations

"Plus que les règlements du championnat de France de football qui indiquent que le nom d’un joueur doit être associé à sa tunique, le Racing entend bousculer les esprits de celles et ceux qui ont suivi la rencontre", poursuit le club. 

Ils concluent en invitant également "chacune et chacun à s’unir pour mettre les préjugés et toute forme de discrimination hors-jeu". 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité