Meurtre de Marie-Jeanne, 94 ans, à Bully-les-Mines : son voisin mis en examen et écroué

Marie-Jeanne, 94 ans, a été violemment agressée à son domicile jeudi 21 janvier, avant de décéder. Après avoir nié les faits, son voisin de 39 ans a été mis en examen pour "meurtre sur personne vulnérable" et écroué. Il évoque un "coup de folie".

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Tout est allé très vite, depuis la découverte du corps sans vie de Marie-Jeanne, 94 ans, à son domicile de Bully-les-Mines, jeudi 21 janvier. À l’arrivée des pompiers, la nonagénaire était inanimée et son voisin, un homme de 39 ans, se trouvait alors dans le jardin de celle-ci.

Il expliquait aux secours qu’il se trouvait là pour aider sa voisine, alors qu’elle "venait d’être victime d’un vol par effraction ayant mal tourné" et "que deux jeunes personnes venaient de prendre la fuite sur un cyclomoteur"

Une version rapidement mise à mal par les forces de l’ordre qui ne constataient aucune trace d'effraction et découvraient des traces de sang sur ses vêtements et ses chaussures.

Mis en examen et écroué 

Placé en garde à vue, le voisin de Marie-Jeanne "reconnaissait immédiatement les faits d’homicide volontaire", indique le parquet de Béthune dans un communiqué. "Il ne donnait aucune explication à son geste affirmant ne connaître la victime que de vue. Il évoquait un « coup de folie » dans un contexte de mal-être personnel".

"Il ne donnait aucune explication à son geste affirmant ne connaître la victime que de vue. Il évoquait un « coup de folie » dans un contexte de mal-être personnel."

Extrait du communiqué du parquet de Béthune

L’homme, âgé de 39 ans et sans antécédent judiciaire, a été mis en examen pour "meurtre sur personne vulnérable" et a été placé en détention provisoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers décès justice société police sécurité