Nouvel hôpital de Lens : l'État valide (enfin) le projet avec une subvention de 90 millions d'euros

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Les Lensois attendaient ce financement depuis plusieurs mois.

Par Quentin Vasseur

Est-ce la fin annoncée de la crise qui secoue l'hôpital de Lens ? La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé, dans un communiqué, "la validation définitive du projet de construction du nouvel hôpital de Lens et alloue 90 millions d'euros supplémentaires".
 

Cette subvention s'ajoute à une enveloppe déjà existante de 102 millions d'euros validée en 2015. "Cet engagement massif permet de garantir la réalisation du projet", précise le ministère, qui annonce par ailleurs la mise en place d'une "task force composée d'une mission d'appui de l'inspection générale des affaires sociales et de deux directeurs d'hôpital qui piloteront une administration provisoire pour six mois", au terme duquel un nouveau directeur sera nommé.

 

Quand Xavier Bertrand posait un ultimatum


L'hôpital actuel est jugé vétuste et ne permet pas au personnel de remplir à bien sa mission. Le nouvel hôpital, ultra-moderne, était censé voir le jour en 2020, avec une capacité de 80 000 patients par an aux urgences.

Invité de "Dimanche en politique" le 12 janvier, le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand s'en était d'ailleurs mêlé en menaçant l'État : ce dernier, disait-il, n'obtiendrait "pas un euro de la région" sur les partenariats de santé "si le feu vert n'est pas donné au projet."
 

Et il ajoutait que "quand des ministres viendront, ils seront systématiquement interpellés". Il n'aura finalement pas besoin de mettre sa menace à exécution.
 

Sur le même sujet

Les + Lus