VIDÉO. "Je n’arrêterai jamais de faire des vidéos sur le RC Lens" : Thibaut, harcelé sur les réseaux sociaux, témoigne

Après avoir été harcelé sur les réseaux sociaux, Thibaut, supporter inconditionnel du RC Lens, a réagi dans une vidéo et demande du "respect". Une vague de soutien a déferlé sur les réseaux sociaux. Le jeune homme de 20 ans n'en revient pas. Il témoigne.

Thibaut, harcelé sur les réseaux sociaux, a été invité par le RC Lens.
Thibaut, harcelé sur les réseaux sociaux, a été invité par le RC Lens. © Arnaud Moreau / France 3 Hauts-de-France

Le jeune supporter, la vingtaine, n’en revient toujours pas… quelques jours seulement après avoir posté une vidéo sur son compte twitter pensant que celle-ci ne dépasserait pas sa communauté.  

Atteint de surdité, Thibaut partage des vidéos depuis août dernier sur Youtube sur le RC Lens, club qu’il supporte depuis ses 6 ans : actualités mercato, mais surtout résumés de matchs et analyses. Début 2021, des internautes le harcèlent et se moquent de lui. Le jeune homme, habitant de Somain, décide de répliquer dans une vidéo : il dénonce des "gens impolis (…) qui se foutent de (sa) gueule" et demande simplement "un peu de respect."

Invité au stade Bollaert par le RC Lens  

La vidéo devient virale : 30 000 partages, plus d’un million de vues… et une vague de soutien déferle sur les réseaux sociaux : joueurs du RC Lens, journalistes, youtubeurs, stars du foot…

Le RC Lens décide même d’inviter le jeune supporter lors de la rencontre de samedi soir face à Strasbourg au stade Bollaert-Delelis. 

Une de nos équipes de France 3 Nord-Pas-de-Calais a rencontré Thibaut au lendemain du match face à Strasbourg. Il a toujours du mal à se remettre de ses émotions de la veille… "C’est vraiment énorme… je n’ai pas les mots…", raconte Thibaut. 

Il revient également sur tous les messages qu’il a reçu. Parmi les centaines de témoignages de soutien, il y en a un qui l’a particulièrement ému. "Avec Florian Sotoca (l’attaquant du RC Lens, joueur préféré de Thibaut, lui a adressé une vidéo de soutien, ndlr), j’ai failli pleure parce que c’est mon idole, mon joueur préféré."

 Émotion et frissons 

Le père de Thibaut a également été stupéfait par la vague de soutiens reçue par son fils. "J’ai été surpris de l’ampleur que ça a pu prendre… tous les messages de réconfort pour Thibaut… on n'y croyait pas. Je n’arrive toujours pas à réaliser." L’émotion gagne alors Jean-Michel. "Je suis très …. très fier de lui."

"Toute ma vie, je ne m’arrêterai jamais, jamais, à faire des vidéos que je vais partager sur ma passion qui est le Racing Club de Lens."

Thibaut, 20 ans, supporter du RC Lens

Fier de voir son fils réaliser ses vidéos et fier de voir qu’il ne se laisse pas abattre par le cyberharcèlement dont il a été victime. Et cet épisode rend encore plus fort Thibaut, nous confirme-t-il. "Toute ma vie, je ne m’arrêterai jamais, jamais, à faire des vidéos que je vais partager sur ma passion qui est le Racing Club de Lens" conclut le jeune homme.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc lens football sport réseaux sociaux société