• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Après le drame de Marseille, Montreuil-sur-mer va accélérer la destruction de bâtiments vétustes

Depuis mardi, des barrières protègent les passants du risque d'effondrement de cette vieille bâtisse montreuilloise. / © France 3 Côte d'Opale
Depuis mardi, des barrières protègent les passants du risque d'effondrement de cette vieille bâtisse montreuilloise. / © France 3 Côte d'Opale

Après la mort de 8 personnes à Marseille dans l'effondrement de deux immeubles vétustes, la mairie de Montreuil-sur-mer est parvenue à obtenir l'accélération de projets de démolition de vieilles bâtisses qui menacent elles aussi de s'écrouler. 

Par YF avec Valérie Dermersedian

Depuis mardi des barrières empêchent les imprudents de s'aventurer trop près de la bâtisse. Un bâtiment inhabité depuis longtemps et qui menace de s'écrouler. "On voit que des grandes poutres sont attaquées par le mérule (le champignon des charpentes NDR), fortement dégradrées par l'humidité", explique Jean-François Leblanc, premier adjoint à la mairie de Montreuil-sur-mer (Pas-de-Calais). "En conclusion, on a sur ce bâtiment, on a un risque d'effondrement maintenant".   
 
Montreuil-sur-mer accélère la destruction de bâtiments vétustes
Reportage de Valérie Dermersedian et Pascal Mahieu.

Un permis de démolition a bien été déposé pour reconstruire des logements sociaux à la place de cette vieille bâtisse, mais l'architecte des Bâtiments de France voulait préserver une des façades, ce qui retardait jusqu'ici le début des travaux. Mais après le drame survenu à Marseille le 5 novembre (8 morts dans l'effondrement de deux immeubles vétustes), la municipalité montreuilloise a décidé de prendre le taureau par les cornes. "Avec l'aide de la sous-préfète, on a réussi à décoincer l'ensemble du problème", se félicite M.Leblanc. "Le mur ne sera pas conservé, il sera abattu puis reconstruit à l'identique, mais ça, le projet le prévoyait déjà. On retrouvera exactement le même périmètre de bâtiments dans le nouveau projet."

Ici, le problème a été résolu. Le bâtiment vétuste sera démoli en janvier prochain, mais pour d'autres les choses sont un peu plus compliquées, notamment lorsqu'il s'agit d'une propriété privée. La communauté d'agglomération doit alors intervenir pour prendre un arrêté de péril.
   

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus