Saison réussie pour "Le Grand Bain", lieu artistique à la Madelaine-sous-Montreuil

Les lieux artistiques qui ont repris leur activité après la crise sanitaire ne sont pas si nombreux. "Le Grand bain", lieu d'émulation et de spectacle en plein air proche de Montreuil-sur-Mer affiche un bilan satisfaisant pour cette deuxième saison. Seule la météo a chamboulé le programme. 
 
Le Grand bain, lieu artistique et de création
Le Grand bain, lieu artistique et de création © Corinne Sala
On y vient à pied, on ne frappe pas... Et pour cause, "Le Grand Bain" est en plein air à deux pas de la Canche à la Madelaine-sous-Montreuil. Pour cette seconde saison d'exploitation la directrice annonce un bilan satisfaisant : "Nous avons accueilli du 1er juillet au 29 août 2578 visiteurs, 61 artistes et proposé 25 heures de concerts et spectacles. C'est une très bonne nouvelle. La fréquentation a augmenté par rapport à l'année dernière", explique Juliette Medelli.

Port du masque obligatoire et distance de sécurité, la jauge de 200 personnes n' a pas été revue à la baisse malgré le contexte sanitaire. Mais sur le site de plus d'un hectare, les contraintes étaient plutôt faciles à respecter.

"Les gens étaient au rendez-vous"

Des concerts, des spectacles, des artistes en résidence, "Le Grand Bain" a également proposé cet été au comptoir de sa guinguette de consommer local. Et le public a répondu présent : "Nous avons constaté que les gens venaient d'un rayon géographique assez proche et étaient friands des produits que nous proposions. 1120 litres de bière ont été bus, 50 kilos de fromages et 60 kilos de pains engloutis. la guinguette est à l'équilibre finacièrement !", constate Juliette Medelli.
 
Le Grand Bain a accueilli cet été 2578 personnes
Le Grand Bain a accueilli cet été 2578 personnes © Corinne Sala

 
Le Grand Bain
Le Grand Bain © Corinne Sala

La météo a parfois perturbé la programmation : 33 jours de spectacles honorés sur les 44 prévus. C'est pourquoi, le Grand Bain joue les prolongations ce samedi 5 septembre avec "Plubel", de la danse contemporaine de la compagnie Catsandsnails. Spectacle présenté pour la première fois en extérieur.


  
L'an passé pour sa première année d'exercice, l'association "Le Grand Bain" s'était autofinancée. Cette année la structure a bénéficié du soutien du département du Pas-de-calais ainsi que celui de la Drac (direction régionale des affaires culturelles) des Hauts-de-France avec son dispositif  "Plaines d'été" : " Grâce aux aides, depuis le 1er juillet, je peux me verser un salaire minimum. Cet été nous étions une dizaine, dont 2 permanents et des bénévoles. Notre saison s'achève vraiment le 12 septembre avec Jardins en Scène ", conclut Juliette Medelli.
 
"Le Grand Bain" réflechit déjà à sa saison 3. Une programmation qui pourrait débuter plus tôt, dès le printemps. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale spectacle vivant culture tourisme économie