"Oui, le marais est toujours accessible !" : Après les inondations, Saint-Omer veut redorer son image

Publicité à Times Square, pass pour visiter les sites touristiques de l'Audomarois : Saint-Omer s’applique à attirer les touristes et leur faire oublier que ses célèbres marais ont été inondés cette année.

Après les crues de cet hiver, difficile d’effacer des esprits les images de Saint-Omer sous les eaux. Alors pour attirer les touristes, les professionnels du secteur ont décidé de mettre le paquet. 

La ville de Saint-Omer a même été la star de son propre spot publicitaire à Times Square, au mois de mars : elle s’est affichée en grand, en plein cœur de la cacophonie new-yorkaise Pour 15 secondes de sérénité.

Une idée originale, parmi d’autres, lancée par l'office du tourisme pour redorer l’image du territoire. Car si le dernier bilan touristique semble satisfaisant, avec une année 2023 record en termes de fréquentation, les inondations ont fait mauvaise presse au Pas-de-Calais. 

Dans les salons, notamment à l’étranger, on nous parle beaucoup des inondations et on nous demande si le marais est toujours accessible”, explique Julien Duquenne, directeur de la SPL tourisme en pays de Saint-Omer.

Notre souhait c'est de dire haut et fort que, oui le marais est toujours accessible !

Julien Duquenne

directeur de la SPL tourisme en pays de Saint-Omer

Notre souhait c'est de dire haut et fort que, oui, le marais est toujours accessible !” précise-t-il. “C’est un lourd travail, ça ne va pas se faire du jour au lendemain…” Mais le spécialiste du tourisme se veut rassurant : “Des indicateurs sont plutôt au vert, des gens reviennent et nous rappellent !”

Un pass pour visiter une trentaine de sites

Le “Omerveilleux Pass” a ainsi été lancé pour accéder à une trentaine de sites touristiques autour de la ville. Ce pass, disponible en différents formats, de 24 heures à 72 heures, coûte entre 25 euros et 50 euros. “Vous avez accès à tout !”, s’enthousiasme Julien Duquenne. “Vous pouvez louer un vélo, vous rendre en balade chez un batelier dans le marais, visiter le musée Sandelin, l’ascenseur à bâteau des Fontinettes…” 

Il ne reste donc plus qu'à convaincre les futurs vacanciers de l'audomarois… Ça tombe bien, car les premiers bâteaux de l’année sont déjà de sortie sur le marais et font le plein de visiteurs. 

À chaque fois, on redécouvre le marais. Il y a toujours des choses à voir. On voit beaucoup d’oiseaux, c’est intéressant !

Myriam, en visite sur le marais

Myriam et Jimmy, un jeune couple, profitent ainsi du charme d’une balade fluviale plus de deux mois après la dernière crue. “À chaque fois, on redécouvre le marais”, apprécie Myriam. “Il y a toujours des choses à voir. On voit beaucoup d’oiseaux, c’est intéressant !Les inondations ont laissé des traces. “Mais ça va, ça a bien séché”, constate Jimmy.

Pour Quentin Baroux, le guide touristique, les pluies n’ont pas suffi à entacher l’image du marais. "D'habitude je dis toujours qu'il faut venir n'importe quand, à n’importe quelle saison, parce que le marais change totalement d’allure”, explique-t-il. "Là, c’est vrai qu’il a changé d’allure avec les inondations ! Mais ça reste le marais. Il est toujours beau à voir."

Avec Emeline Cocq et Chloé Peltin / France Télévisions

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité