Pas-de-Calais : un apiculteur dévasté par un incendie malveillant reçoit 17 000 € du monde entier

Alors qu'il avait tout perdu, Fabien Lokaj va pouvoir se relancer grâce à une cagnotte en ligne et à la générosité de nombreux internautes.

© France 3
L'histoire commençait comme un cauchemar : dimanche 4 février, Fabien Lokaj, un apiculteur de Saint-Josse, a découvert ses ruches d'Airon-Saint-Vaast dévastées par un incendie malveillant. "Un feu a été allumé et nos ruches ont été jetées dans le brasier" racontait-il alors sur sa page Facebook.

Le bilan : 15 ruches brûlées, 54 autres renversées, des milliers d'abeilles mortes, calcinées ou figées dans la cendre et le miel. Les pertes s'élevaient à 10 000 euros.

Lokaj Apiculture

Dimanche, en fin d'après-midi, des personnes ont saccagé notre rucher à Airon-Saint-Vaast. Un feu a été allumé et nos ruches ont été jetées dans le brasier. Les pompiers ont du intervenir pour...


L'apiculteur aurait pu baisser les bras face à ce désastre, mais c'était sans compter sur l'immense élan de solidarité qui a suivi le sinistre. 
"Certaines personnes ont proposé de faire des dons, et un monsieur dénommé Christophe a ouvert une cagnotte" raconte Fabien Lokaj, "beaucoup, beaucoup de personnes ont fait des dons."

Pas-de-Calais : un apiculteur dévasté par un incendie malveillant reçoit 17 000 € du monde entier

Une aide de la ville de Montreuil-sur-Mer ?


Résultat ? 17 000 euros ont été récoltés dans le monde entier ! De quoi lui permettre de se relancer. À Montreuil-sur-Mer, où l'apiculteur a tenu à assurer sa vente de miel, le maire Charles Barège souhaite lui aussi lui venir en aide : "Ou bien on l'aidera financièrement, ou bien on l'aidera en lui concédant un terrain."

Avec l'argent des dons, Fabien Lokaj aimerait se développer sous les remparts de la ville, et envisage même d'installer une ruche pédagogique. Une manière de remercier ceux qui l'ont soutenu.

Lokaj Apiculture

Bonsoir à tous mes amis ! D'un commun accord avec Christophe VIELLIARD, nous avons décidé de mettre fin à la cagnotte afin de conserver la spontanéité de la générosité qui a été la votre. Beaucoup...


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter