Pas de pompiers volontaires dans le Pas-de-Calais les nuits du 1er au 15 mai ?

Opposés à une baisse de leur indemnité de nuit, la plupart des pompiers volontaires du Pas-de-Calais ont retiré leurs disponibilités pour les nuits du 1er au 15 mai. Ce qui compromet la présence de secours pour cette période.

© Jacques DEMARTHON / AFP
"Nous sommes volontaires. Mais vu notre engagement et les risques, nous n'acceptons pas que cette indemnité soit divisée par deux", explique un sapeur-pompier volontaire du Pas-de-Calais aux questions de France 3. Les volontaires du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 62) ont appris début avril un projet de baisse de leur indemnité de nuit. Celle-ci sera discutée et votée en conseil d'administration le 27 avril.

Aujourd'hui, les gardes de nuit volontaires sont rémunérées près de 60% du SMIC (environ 3 euros de l'heure). La direction du SDIS 62 souhaite diviser cette indemnité par deux, soit 1,80 euros de l'heure.

"Aujourd'hui, il n'y a quasiment pas de secours prévus les nuits du 1er au 15 mai"

En attendant la décision de la direction, "95% des volontaires du Pas-de-Calais ont retiré leurs disponibilités pour les nuits du 1er au 15 mai", rapporte ce même pompier, responsable d'une page Facebook qui réunit près de 3 000 volontaires mécontents du Pas-de-Calais.

Les volontaires représentent 80% des effectifs de sapeurs-pompiers dans le Pas-de-Calais. Si bien qu' "aujourd'hui, il n'y a quasiment pas de secours prévus les nuits du 1er au 15 mai", constate ce sapeur-pompier, non-syndiqué.

Des économies demandées par le département 

Derrière cet effort budgétaire se trouve le conseil départemental, collectivité en charge du SDIS. Une baisse des indemnités "bien engagée" selon l'état major du SDIS 62 dans La Voix du Nord.

« Tous les SDIS voisins de la zone Nord ont des taux inférieurs aux nôtres pour les gardes de nuit. [...] C’est incongru d’avoir le même taux la nuit que le jour alors que l’activité n’est pas la même. Le niveau d’indemnité globale reste quand même très honorable chez nous avec notre système posté. », explique la direction du SDIS 62 dans La Voix du Nord.

Les pompiers volontaires du Pas-de-Calais demanderont à rencontrer leur direction avant le vote du 27 avril. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers social économie mouvement social