Passage à niveau ouvert au passage d'un train : pourquoi il n'y avait pas de raison de s'inquiéter

L'image d'un train qui franchit un passage à niveau ouvert à Mazingarbe est très partagée depuis mercredi soir, mais elle est trompeuse.
L'image d'un train qui franchit un passage à niveau ouvert à Mazingarbe est très partagée depuis mercredi soir, mais elle est trompeuse.

Un passage à niveau ouvert alors qu'un train passe. L'image a de quoi surprendre mais elle est trompeuse. Le cliché pris mercredi soir à Mazingarbe (Pas-de-Calais) ne montre pas que des agents SNCF intervenaient sur une barrière endommagée tout en assurant la sécurité des automobilistes.

Par Matti Faye

La photo surprend forcément. On y voit un train continuer tranquillement son parcours alors que le passage à niveau qu'il franchit est toujours ouvert.

L'image est massivement partagée sur les réseaux sociaux depuis mercredi soir. Elle a été prise au passage à niveau n°96 de Mazingarbe (Pas-de-Calais), situé sur la ligne de train entre Lens et Béthune, juste à côté de la gare de la commune. 

Elle interpelle évidemment quelques jours après la terrible collision entre un car scolaire et un TER à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. L'accident a fait six morts. L'enquête se poursuit, mais le procureur de Marseille en charge des investigations a indiqué mardi que les "constatations matérielles" vont "plutôt dans le sens d'une barrière (du passage à niveau) fermée".

Voici le passage à niveau de Mazingarbe. Il est constitué de quatre demi-barrières et d'un signal lumineux.
Le passage à niveau est constitué de 4 demi-barrières. / © Google Street View
Le passage à niveau est constitué de 4 demi-barrières. / © Google Street View

Sur ce type de passages à niveau, la fermeture des barrières se fait en deux temps. Tout d'abord les barrières situées sur le côté droit de la route se ferment, puis c'est au tour des barrières placées sur le côté gauche.

Le tout pour une bonne raison : si un automobiliste s'est engagé sur le passage à niveau au moment où les barrières commencent à se fermer, cela lui permet de pouvoir se dégager avant le passage du train.
 

 

Une barrière cassée, la SNCF en intervention

Mercredi soir, autour de 19h, un automobiliste a endommagé la barrière située sur le côté gauche de la route (derrière le train sur le cliché massivement partagé).

Dans ce cas, le passage à niveau se met en sécurité : puisque la première barrière ne peut pas se fermer, la seconde située après la voie ferrée ne le fait pas non plus.

On peut voir par contre que la barrière située du côté droit, avant le train, s'est bien fermée devant les voitures qui patientent.

La SNCF a immédiatement été informée de l'incident mercredi soir et la circulation des trains a été interrompue en attendant l'intervention de techniciens.


Une fois sur les lieux, les agents de la SNCF ont pu débuter la réparation de la barrière cassée, tout en mettant en place une banderole pour arrêter les voitures (qui n'est pas visible sur l'image, puisque située derrière le train).

Pendant ce temps, les trains ont pu reprendre leur circulation à vitesse réduite. C'est à ce moment là que le cliché a été pris.

Mais la situation était parfaitement maîtrisée par la SNCF, qui veillait à la sécurité de tous. 

La réparation s'est achevée vers 21h mercredi soir et la circulation des trains a depuis pu reprendre normalement.


Sur le même sujet

Beauvais : le crédit agricole part du quartier Argentine pour des raisons de sécurité

Près de chez vous

Les + Lus