PORTRAIT. Entreprendre à 50 ans : le choix d'Anne Savignard, brasseuse de kombucha

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Sicaud .

Tout au long de sa carrière professionnelle, Anne Savignard a su inventer et se réinventer entre le développement d'une entreprise à Miami ou encore la gestion d'un vignoble. Depuis 3 ans, ces expériences lui servent dans son nouveau projet. Elle brasse du kombucha à Perne-lès-Boulogne et veut faire de cette boisson un objet de gastronomie.

"J'avais envie de créer et de proposer quelque chose de naturel et bienfaisant" , voilà le postulat de départ qui mènera Anne Savignard à la création de sa marque : Bulles d'Opale.

Il y 3 ans, elle réinventait sa vie professionnelle une nouvelle fois. Elle se tourne rapidement vers le kombucha pour le côté vivant de cette boisson pétillante qui s'élabore à partir de la fermentation d'une symbiotique de levures, de thé et de sucre.

Riche en vitamines et en minéraux, très peu sucrée, elle présente des caractéristiques intéressantes pour le microbiote et c'est sans doute ce qui lui vaut son succès grandissant.

Anne devient donc la première brasseuse artisanale de kombucha de la Côte d'Opale. "Je suis une épicurienne, et je trouvais intéressant de proposer cette boisson à la dégustation pour les personnes qui ne boivent pas d'alcool. J'ai donc appliqué mon savoir-faire de vigneronne à la fabrication de mes kombuchas" raconte la brasseuse. 

Fruits rouges, agrumes douces, menthe-gingembre... Elle élabore 6 recettes différentes distribuées dans les circuits traditionnels mais qu'elle décide aussi d'aller vendre comme des vins aux plus grandes tables de la région. Elle veut que ses kombuchas puissent prendre part à l'expérience gastronomique des clients. Benjamin Delpierre à Wimereux, Jacky Masse à Fort-Mahon font partie de ceux qui la suivent.

Et la saveur maté-cacao devient l'une des suggestions des sommeliers pour accompagner la carte des desserts de Camille Delcroix à Saint Omer.

J'ai toujours inventé mes métiers

Anne Savignard

Hauts féminin - France 3 Picardie

Car dans une autre vie, Anne était vigneronne, elle a géré un domaine pendant deux ans dans la Drôme provençale avant de rentrer dans le boulonnais, sa région d'origine. Avant cela elle avait commencé sa carrière professionnelle chez Decathlon en tant qu'ingénieure. Puis ses envies de développement à l'international l'ont emmenée jusqu'à Miami. Elle a aussi exercé un poste à responsabilités dans une maison haut-de-gamme de salaison de saumon à Boulogne-sur-mer. A chaque fois elle se réinvente.

Gagne la confiance. "J'ai toujours dû batailler, dans tous les métiers que j'ai fait et cette expérience à été très formatrice". 

Tout au long de cette carrière, Anne a cherché à se rapprocher de ses valeurs. Le premier bilan carbone de Bulles d'Opale a mis en avant la possibilité de faire des économie de CO2. Son prochain défi, conditionner son élixir dans une bouteille totalement biosourcé. Il s'agit d'un bioplastique issu de déchets agricoles totalement réemployable ou compostable. Avancer vers l'excellence, encore et toujours.

"Il faut avoir la capacité de nous adapter. C'est vraiment le message que je veux faire passer à la jeune génération. Ce n'est pas parce qu'on a une formation de base que demain on ne fera pas un autre métier. Il faut continuer d'apprendre, tout le temps".

durée de la vidéo : 13min 00
Anne Savignard, brasseuse de kombucha à Pernes-lès-Boulogne était l'invitée de Hauts-féminin le 21 novembre 2022 ©France Télévisions
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité