L'Artois à deux heures de la mer en train, grâce à la réouverture de la ligne TER Arras / Saint-Pol-sur Ternoise

Publié le
Écrit par Isabelle Girardin .

5 ans après sa disparition, la remise en service, ce lundi, de la ligne Saint-Pol / Arras correspond à la fin du grand chantier de rénovation de l'étoile ferroviaire de Saint-Pol-sur-Ternoise. 35 mois de travaux qui permettent de relier sans changement, Arras à Étaples sur la côte d'Opale.

C'est ce que la SNCF appelle "une étoile ferroviaire" au départ de la gare de Saint-Pol-sur-Ternoise. Depuis ce lundi 12 septembre, elle brille à nouveau avec ses trois branches :

  • la première de 33 km de long, permet de relier Béthune
  • la seconde de 60 km de relier Étaples-le Touquet
  • la troisième de 40km permet de rejoindre Arras

Si les deux premières accueillaient des voyageurs depuis avril 2021, la dernière vient de redémarrer, 5 ans après avoir disparue. Car faute d'investissement, les trains ne circulaient que très rarement à plus de 50 km/ h et faute de voyageurs, la SNCF doutait de son utilité. C'était sans compter sur la détermination de la Région Hauts-de-France.

"Septembre 2017, c'est le moment où on commence les études de ce projet exceptionnel" explique Franck Dhersin, vice-président de la Région, en charge des mobilités, des infrastructures de transport et des ports. "Septembre 2022, c'est le moment où on le termine. 5 ans, il a fallu 5 ans pour relancer cette ligne Saint-Pol-Sur-Ternoise / Arras, une ligne que la SNCF voulait fermer en 2016. C'est long mais le Conseil Régional n'a jamais renoncé même quand nous avons vu l'ampleur des travaux de modernisation à effectuer."

Un projet que beaucoup doutait de voir se concrétiser : 35 mois de travaux de modernisation pour 130 km de voies. 2 000 personnes mobilisées et jusqu’à 350 ouvriers simultanément sur le chantier d'un montant total de 98,1 millions d'euros. 

Le conseil régional des Hauts-de-France a été le financeur majeur de ce projet, prenant en charge 71,50 % de la dépense, tandis que l’État payait 20 %, et la SNCF Réseau 8,5 %.

"Avec ce financement exceptionnel, la Région est hors de son champ de compétence puisque les travaux concernaient l'infrastructure du réseau ferré national" précise Xavier Bertrand, président de la Région et présent lors de cette inauguration. "Nous avons fait le choix de permettre aux habitants de pouvoir emprunter les lignes de TER vers Étaples, Béthune et Arras grâce à cette étoile ferroviaire de Saint-Pol-Sur-Ternoise."

Le retour du train de la mer

Avec la fin de ces trois ans de chantier, c'est le retour du train de la mer au départ de l'Artois qui redevient possible, tout comme au départ du Béthunois.

"Quand on a annoncé la rénovation de l’étoile ferroviaire il y a cinq ans, beaucoup ont cru à des promesses de politiciens" souriait lundi Xavier Bertrand. "Mais on l’a fait ! Pas parce qu’on avait 70 millions d’euros qui nous brûlaient les doigts à la Région, mais parce qu’il y a des hommes et des femmes, des jeunes qui ont besoin du train pour aller travailler, étudier. Ces 70 millions ont du sens."

Le train roulera à nouveau à 140 km/h sur une partie en mono rail. L’offre a également été revue à la hausse dans le sens Arras / Saint-Pol avec 19 aller-retour en semaine, 15 aller-retour le samedi et 10 le dimanche. En semaine, cinq trains iront jusqu’à Étaples depuis Arras et sept dans le sens opposé.

L’enjeu aujourd’hui sera de retrouver une clientèle après 5 ans d'absence. "Le train, c'est écologique, ça redevient moderne, on doit encourager les gens à reprendre le train même si son fonctionnement n'est pas toujours top" constate Franck Dhersin. "Il manque encore des conducteurs et la SNCF supprime près de 10% de ses trains tous les jours."

Une situation que la Région dénonce depuis plusieurs mois, explique Franck Dhersin : "Pour que le train perdure, pour que les lignes continuent d'être sauvées et il en reste encore 9 dans la région, il faut aussi que l'Etat soit là. La SNCF est une entreprise publique et c'est donc à l'Etat d'investir mais l'Etat n'est pas au rendez-vous aujourd'hui."

A l'occasion de la reprise de la circulation des trains, une offre de lancement à 50% de réduction sera appliquée. Le trajet en TER de Arras à Saint-Pol-sur-Ternoise sera à 4,20 € au lieu de 8,40 € jusqu’au 13 octobre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité