Coupe du monde de rugby 2023 : l'équipe d'Angleterre établit son camp de base au Touquet

Ce jeudi 31 août 2023, l'équipe d'Angleterre du XV de la Rose foulera le sol du Touquet-Paris-Plage non pas pour faire un peu de tourisme, mais pour y établir sa base arrière, en amont de la Coupe du monde de rugby, qui débutera à Paris le 8 septembre prochain.

Le récent baptême de l'aéroport du Touquet, renommé "Aéroport Elizabeth II", annonçait la couleur. Ce jeudi 31 août 2023, la station balnéaire accueillera l'équipe de rugby d'Angleterre, qui a choisi Le Touquet comme camp de base tout au long de la Coupe du monde de rugby 2023.

La compétition débutera le 8 septembre prochain par un match d'ouverture entre l'équipe de France et de Nouvelle-Zélande au Stade de France (Paris). Quant à l'Angleterre, placée dans le pool D, l'équipe d'outre-Manche affrontera l'Argentine dès le lendemain au stade de Marseille.

Une arrivée en grande pompe

Au Touquet, toute la ville a été repeinte aux couleurs du XV d'Angleterre. Un ballon de rugby géant entouré de quinze roses trône même au cœur de la ville, accompagné d'un décompte numérique, pour entretenir l'effervescence jusqu'au début du Mondial. Dans les Hauts-de-France, la ville du Touquet est la seule à accueillir une équipe participant aux Championnats du monde de rugby.

La station balnéaire était d'ailleurs en compétition avec les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais, Lille et Arras. "À mon sens, la culture et l'histoire britannique qui imprègnent le Touquet ont fait la différence", analyse le maire de la ville Daniel Fasquelle. Une grande opportunité selon l'élu qui, depuis deux ans, cherche à faire du Touquet "la plus britannique des stations françaises", afin de mettre en valeur les liens étroits entretenus par la commune avec le Royaume-Uni.

Le Touquet, "une ville de sport"

Pendant plusieurs mois, la ville du Touquet a réalisé de nombreux travaux dans le but d'accueillir au mieux les joueurs outre-Manche. Remplacement du matériel de musculation, adaptation du terrain de foot au rugby, isolation du centre sportif (pour éviter les regards indiscrets)... Un investissement financier que Daniel Fasquelle compte bien mettre à profit dans les années à venir : "Nous avons pour ambition d'accueillir des équipes de rugby majeures au cours des prochaines intersaisons. Le Touquet une ville de sport, et le rugby doit en faire partie."

Un tourisme sportif "et européen", sur lequel mise déjà la mairie ces prochains jours. Au programme : ouverture de l'entraînement de l'équipe au public ce vendredi 1er septembre et cérémonie d'accueil le lendemain pour offrir la médaille de la ville aux quinze joueurs de la Rose.