Enduropale du Touquet 2024. Les poireaux déjà dans le vif du sujet à un mois de l'épreuve

Sur le circuit Bernard Gouvart de Loon-Plage, une vingtaine de pilotes amateurs (dix jeunes et dix adultes) participent à un stage d'entraînement ces 4 et 5 janvier 2024, un mois quasiment jour pour jour avant l'Enduropale.

Cela fait figure de dernières répétitions avant le clou du spectacle : l'Enduropale du Touquet Pas-de-Calais, grande finale du championnat de France de courses sur sable, qui aura lieu les 2, 3 et 4 février 2024. 

Actuellement sur le circuit d'entraînement de Loon-Plage, lieu également de l'épreuve de la Ronde des Sables, de nombreux pilotes amateurs s'entraînent. Et pour cause, non seulement l'Enduropale approche mais les jeunes pilotes sont encore en vacances scolaires. 

Des stages de pilotage ont actuellement lieu comme celui HMX organisé par David Hauquier. "L'objectif est différent en fonction des niveaux des pilotes. Il y a ici des pilotes de la course vintage ou qui sont dans les 20 meilleurs au championnat de France, les profils sont variés mais l'idée, c'est de progresser techniquement, de faire du roulage. Comment on aborde le sable, avec quelle position, quelle technique ?

Comment gérer un grand virage, un petit virage, une butte. Comment faire avec un sable plus lourd plus trempé comme aujourd'hui. Ils viennent chercher mon expertise en tant qu'ancien pilote, éducateur. Par exemple, à un mois de l'Enduropale, j'ai repéré un problème de réglage de pédale de frein avec un futur concurrent", explique David Hauquier, organisateur du stage.

"Je reprends après une blessure à l'Enduropale en 2019. J'essaie de reprendre confiance et avec David, avec qui j'ai déjà fait un stage par le passé, c'est bénéfique. Il est pédagogue, a un sacré palmarès. Du coup, c'est plutôt facile et agréable", explique Martin Caloin, 33 ans, originaire d'Etaples et qui a 10 Touquet à son actif.

"Je vais participer à mon 6e Enduropale cette année, cela fait 10 ans que je travaille avec David Hauquier mais j'ai encore besoin de travailler techniquement, pour savoir comment mieux me positionner sur la moto, ou savoir comment se faufiler entre les 1 200 pilotes amateurs", résume Théo Dangremont, 22 ans, d'Hasnon dans le Nord, actuel 16e du championnat de France de courses sur sable. 

Après l'avant-dernière épreuve du championnat de France qui a lieu le week-end du 13 - 14 janvier à Grayan-et-l'Hôpital, dans le sud de la France, il n'y aura plus qu'à attendre le top départ au Touquet pour enfin faire "gaz !"

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité