Phoques abattus sur la Côte d'Opale : 10 mille euros de récompense pour retrouver le(s) tueur(s)

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Hauts-de-France
L'organisation Sea Shepherd offre 10 mille euros de récompense à qui fournira des informations probantes pouvant permettre l'identification du ou des tueurs de phoques sur la Côte d'Opale.
L'organisation Sea Shepherd offre 10 mille euros de récompense à qui fournira des informations probantes pouvant permettre l'identification du ou des tueurs de phoques sur la Côte d'Opale. © France 3

L'association de défense des animaux marins Sea Shepherd déclare ce jeudi dans un communiqué offrir 10 000 euros à qui donnerait des informations "probantes" qui permettraient d'identifier le(s) tueur(s) de phoques sur la Côte d'Opale. 

"Deux phoques tués au Touquet le 6 mai dernier : Sea Shepherd se porte partie civile et double le montant de la récompense déjà promise pour le premier phoque tué en début d'année. 10 000 euros, cette fois pour toute information probante qui permettrait aux autorités d'identifier le ou les coupables" est-il stipulé au début du communiqué de l'association Sea Shepherd.
Phoques abattus sur la Côte d'Opale : 10 mille euros de récompense pour retrouver le(s) tueur(s)

L'organisation fait référence aux deux phoques récemment retrouvés morts (en fait le 29 avril dernier, ndlr) sur une plage à proximiuté du Touquet. L'un avait été abattu au fusil de chasse. Le 10 janvier dernier, c'est du côté de Oye-Plage qu'un phoque avait semble-t-il subi le même sort. Sea Shepherd offrait déjà depuis une récompense de 5 000 euros pour aider à résoudre l'enquête, à ce jour sans résultat.

Le Groupement de Défense de l’Environnement de l'Arrondissement de Montreuil et du Pas-de-Calais (Gdeam-62) s'est également porté civile dans cette affaire. 


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.