Traversées de la Manche : 20 migrants, dont deux enfants et deux nourrissons, secourus au large de Dannes

Publié le Mis à jour le
Écrit par MV avec AFP

Une embarcation de 20 migrants a été secourue par la gendarmerie maritime au large de Dannes, ce jeudi. Parmi les 20 naufragés, deux femmes, deux enfants et deux nourrissons. Depuis le début de la crise du Covid-19, 1000 migrants ont été interpellés alors qu'ils tentaient de traverser la Manche. 

Ce jeudi 21 mai, une embarcation de 20 migrants a été secourue au large des côtes de Dannes (Pas-de-Calais). À son bord, 16 hommes, deux femmes, deux enfants et deux nourrissons.
 
Alerté par la gendarmerie départementale du Pas-de-Calais, le CROSS Gris-Nez a engagé la vedette côtière de surveillance maritime pour leur porter secours. Ils sont tous sains et saufs. Les migrants ont été ramenés au port de Boulogne-sur-Mer où ils ont été pris en charge par les pompiers pour s’assurer de leur état de santé avant d’être amenés à la police aux frontières. 
 
Au moins 1000 migrants ont été interceptés sur des petits bateaux par les autorités dans la Manche et amenés à Douvres depuis le début du confinement, selon les données recueillies par l'agence de presse PA.
 
Cette accélération s'explique notamment par la "nette amélioration des conditions météorologiques, favorable à ce type de traversée", ou la "diminution du trafic des poids-lourds" et des ralentissements qui permettent habituellement aux migrants de grimper à bord, a expliqué la préfecture du Pas-de-Calais.

"Avec des nuits calmes et un temps un peu brumeux (...) le taux de réussite a augmenté, passant de 60 à 80% environ, ce qui attire aussi les migrants à Calais", a commenté François Guennoc, vice-président de l'association l'Auberge des migrants, observant que le nombre de migrants présents à Calais "n'a pas baissé malgré les opérations" de mise à l'abri de la préfecture.

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord rappelle que la Manche est "une des zones les plus fréquentées au monde et où les conditions météorologiques sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), et donc dangereuse pour la vie humaine."
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité