Trail de la Côte d'Opale. Top départ pour la 16ème édition sous une chaleur écrasante

C'est sous un soleil de plomb que la 16ème édition du trail de la Côte d'Opale a été lancée ce samedi 9 septembre après-midi. 8,13,16 ou 24 kilomètres parcourus depuis le Cap Blanc-Nez, une course dans des paysages à couper le souffle.

La seizième édition du trail de la Côte d'Opale a été lancée sous un soleil brûlant ce samedi 09 septembre. Plus de 3000 coureurs ont été décomptés pour cette première journée, tous partis à l'assaut des plus beaux paysages de la Côte. Du Cap Blanc-Nez aux dunes de la Slack, en passant par le Cap Gris Nez...24 kilomètres à parcourir. 

Au total, cette édition regroupe plus de 7000 trailers sur deux jours, venus de toute la France et de 36 pays. 9 épreuves sont organisées.

Une édition sous le signe du réchauffement climatique

Particularité cette année, pour être classé, la gourde est obligatoire, "on a prévenu les participants de bien se prendre leur gourde à cause de la chaleur", indique Franck Viandier, organisateur du trail Côte d'Opale. Plus que jamais, cette édition se fait sous le signe du réchauffement climatique. 

"Sur le trail, c'est la nature qui décide. Parfois il faut changer le parcours à cause d'éboulements, d'affaissements... Cette année, il va falloir s'adapter à la chaleur, c'est comme ça", continue l'organisateur.

Pour cela, une zone de ravitaillement sera ajoutée à Audresselles ce dimanche, pour s'hydrater et faire le plein d'énergie,"nous ne pouvons pas en mettre plus que cela car c'est une zone naturelle et nous ne devons pas la détériorer", ajoute Franck Viandier.

Sur la ligne d'arrivée, les coureurs sont épuisés. Assommés par l'effort et la chaleur, ils sont tout de même ravis de l'expérience.

"On a eu de la chaleur, c'est mieux que la pluie mais...ça valait le coup", commente un coureur sur la ligne d'arrivée, à bout de souffle.

"On passe dans le sable mou, de la roche dure, et la transition est difficile pour les chevilles, plus les dénivelés, mais sinon c'est que du bonheur", assure un coureur.

"Demain c'est repos et apéro", sourit cette autre traileuse.

Les plus téméraires, eux, se lèveront ce dimanche 10 septembre aux aurores pour le départ du 80 kilomètres, depuis la plage de Wimereux.

Les concurrents des 12, 27 et 42 kilomètres ne démériteront pas non plus ! 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité