Cet article date de plus de 6 ans

Canicule : l'Aisne bascule en vigilance orange ! déclenchement du niveau 3 du Plan national canicule

Météo France a élargi en vigilance orange en raison de la canicule quatorze nouveaux départements dont l'Aisne. En raison des fortes chaleurs qui sont attendues dans le département, la préfecture a déclenché le niveau 3 du Plan national canicule.   
Quatorze nouveaux départements situés dans le nord-est et le centre de la France ont été placés en vigilance orange en raison de la canicule, portant à quarante le nombre total de départements concernés, a annoncé mardi Météo-France.
Les nouveaux départements sont les quatre de Franche-Comté, ainsi que l'Aisne, l'Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Nord, les Vosges, le Cantal et la Haute-Loire.

Le thermomètre va grimper dépassant les 30 degrés : 

De l'air très chaud remonte d'Espagne, il continuera sa progression vers le nord et le nord-est du pays. A partir de cet après-midi (mardi), sur ces régions, les températures atteignent des valeurs caniculaires", indique Météo-France dans un communiqué, précisant que les maximales en fin d'après-midi avoisineront souvent les 35 degrés.

On attend au meilleur de ce mercredi des températures remarquables, sous abris (donc en plein soleil, ce sera bien plus) largement au dessus des valeurs moyennes habituelles (les maximales fin juin/ début juillet devraient avoisiner les 22/23 degrés).
En Picardie ce mercredi ( c'est à la frontière sud de l'Aisne qu' il devrait faire étouffant demain…autour de 39 ou 40 degrés)

- 35 à Abbeville
- 36 à Péronne
- 37 à Montdidier
- 38 à Creil et Soissons

A noter aussi pour demain une vigilance autour des allergies en Picardie : niveau élevé en graminées dans la Somme et l'Aisne

Les recommandations en cas de très fortes chaleurs :  

la préfecture de l'Aisne et l'Agence Régionale de Santé rappellent aux personnes fragiles quelques conseils utiles en période de canicule. 
-Boire régulièrement, sans attendre d'avoir soif
-mangez suffisamment et évitez les boissons alcoolisées
-se rafraîchir régulièrement le corps et le visage
-évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée
-évitez les efforts physiques
-maintenez votre logement au frais.
-donnez régulièrement de vos nouvelles à vos proches.

Il est également possible pour les personnes isolées et/ou vulnérables de se signaler auprès de la mairie de leur commune afin qu'elles soient inscrites sur un registre, être identifiées et que l'on puisse s'assurer régulièrement de leur bon état de santé physique.

Mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se
déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Conseils pratiques de Météo France en cas de canicule : 

 http://www.meteofrance.fr/publications/nos-collections/meteorologie-pour-tous/meteo-et-sante-conseils-pratiques-allergies-canicule-grand-froid-pollution-soleil

Le plan national canicule comporte quatre niveaux
 le « niveau 1 (carte de vigilance verte) - veille saisonnière » est activé chaque année du 1er
juin au 31 août ;
- le « niveau 2 (carte de vigilance jaune) - avertissement chaleur » répond au passage en jaune
de la carte de vigilance météorologique. Si la situation le justifie, il permet la mise en oeuvre de
mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences
Régionales de Santé (ARS) ;
- le « niveau 3 (carte de vigilance orange) - alerte canicule » répond au passage en orange sur
la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché par les préfets de département avec appui de
l'ARS ;
- le « niveau 4 (carte de vigilance rouge) - mobilisation maximale » répond au passage en
rouge sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché au niveau national par le Premier
ministre sur avis du Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des fammes et du Ministre
de l’intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des
phénomènes dépassant le champ sanitaire.
Pour toute information complémentaire :
Le site Internet de la préfecture www.aisne.gouv.fr ou de l’ARS www.ars.picardie.sante.fr
Site du ministère chargé de la Santé : www.sante.gouv.fr dossier «canicule et fortes chaleurs»
Site de Météo France : www.meteofrance.com
Site de l’Institut national de prévention et de d’éducation pour la santé : www.inpes.sante.fr
Plate-forme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) (en fonction de sa date d’activation).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo canicule