• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Céline Sarrazin acquittée par la cour d'assises de l'Aisne

La cour d'assises de l'Aisne à Laon a reconnu que Céline Sarrazin était en situation de légitime défense lorsqu'elle a tiré sur son concubin en avril 2012. Pour le tribunal, sa réaction était proportionnelle à la menace sur sa vie.

Par Nathalie Tissot

La cour a donc suivi les réquisitions de l'avocat général qui demandait en fin de matinée l'acquittement. Un soulagement pour la jeune femme de 26 ans. C'est la fin de la procédure, presque trois ans après les faits, car la famille de la victime, partie civile durant le procès, ne pourra pas faire appel de cette décision.

Le 2 avril 2012, Christophe Laforest avait été abattu d'un coup de fusil de chasse dans la cave du pavillon où il vivait avec Céline Sarrazin et leurs trois enfants à Origny-en-Thiérache (02). Sa compagne avait immédiatement reconnu les faits mais expliqué avoir agi "par peur" dans le contexte d'une violente dispute.

La justice avait ordonné un non-lieu dans cette affaire en novembre 2013 mais la cour d’appel d’Amiens avait finalement décidé de poursuivre Céline Sarrazin.

Un non-lieu dans l'affaire Sarrazin ?
Avec Olivier Hussenet, procureur de la République de Laon; Jean-Pierre Laforest, père de la victime et Maître Sylvie Racle, avocate de Céline Sarrazin/Reportage de Rémi Vivenot et Eric Henry

 

Acquittement pour Céline Sarrazin par les assises de l'Aisne
Avec : Me Didier Maruani Avocat de Céline Sarrazin; Jean-Pierre Laforest Père de la victime; Me Emmanuel Ludot Avocat du père de Christophe Laforest; un reportage de Rémi Vivenot, Eric Henry

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus