• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un Laonnois co-fondateur de la compagnie “Les Frivolités Parisiennes”

© Les Frivolités Parisiennes / Mathieu Franot et Benjamin El Arbi
© Les Frivolités Parisiennes / Mathieu Franot et Benjamin El Arbi

Le Laonnois Benjamin El Arbi s'est associé à Mathieu Franot pour créer  la compagnie « Les Frivolités parisiennes » qui met à l'honneur des compositeurs méconnus de l'opéra-comique. 

Par Halima Najibi

Passionné par le répertoire lyrique français, Benjamin El Arbi originaire de Laon dans l'Aisne, s'est associé à un autre amoureux de l'art lyrique Mathieu Franot (Clarinettiste) pour créer en 2012 la Compagnie des Frivolités Parisiennes.  

Benjamin El Larbi (bassoniste) a étudié la musique et le théâtre au Conservatoire de Laon. « Dominique Nizery mon professeur de théâtre ou Christelle Brèvot, professeur de hautbois m'ont donné le goût d'entreprendre et de créer. Faire d'une simple pratique péri-scolaire,  un art vivant, ne va pas de soi. Il faut déployer une énergie et une envie folle à laquelle j'ai toujours été sensible. » 

Faire découvrir ou redécouvrir le répertoire de l’Opéra Comique :

Le collectif d’artistes s’attaque à un répertoire peu commun : l’opéra-comique, l’opéra-bouffe et l’opérette. Il s’attache à transmettre ce patrimoine artistique à de jeunes chanteurs, mais aussi à tous types de publics, notamment les scolaires.

« Aujourd'hui, je tente avec mes armes de partager mon amour du spectacle vivant avec le plus grand nombre. Décloisonner la musique classique n'est pas un combat simple. Loin d'être un " petit plaisir bourgeois" comme certains l'entendent, l'opéra véhicule des valeurs de solidarité et nous aimons insister sur l'interdépendance des différentes disciplines qui le compose. J'espère, dans un futur proche, pouvoir rendre à ma ville ce qu'elle m'a apporté pendant des années et mettre mon enthousiasme et mon amour du spectacle vivant au service de ses habitants. »

«Nous voudrions faire redécouvrir à un large public ce répertoire, subtil mélange de musique et de théâtre, trait d’union entre culture populaire et musique savante C’est pourquoi, nous recréons  des spectacles et développons des actions pédagogiques avec les écoles» souligne les deux co-fondateurs des Frivolités Parisiennes. La Compagnie est en résidence au Théâtre de Saint-Dizier. 

Le Laonnois Benjamin El Arbi s'est associé à Mathieu Franot pour créer  la compagnie « Les Frivolités parisiennes » qui met à l'honneur des compositeurs méconnus de l'opéra-comique. 
 / ©
/ ©

Depuis 2012, ils ont joué 3 spectacles :  


- L'Ambassadrice d'Auber en 2013.
- Le Petit Faust de Gounod en 2014.
- Et en juin 2015 ils donneront le Guitarrero d'Halévy à Saint Dizier et à Paris.

Le Guitarrero 

Opéra comique de F. Halévy 
Livret de Scribe 
créé en 1841, l'Opéra Comique
Direction Musicale Alexandra Cravero
Mise en Scène Vincent Tavernier 
Direction du chant Pierre Girod 
et l'Orchestre des Frivolités Parisiennes
Opéra comique en trois actes. Durée 2h avec entracte

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus