Nicolas Fricoteaux, candidat de la droite et du centre à la présidence du conseil départemental de l’Aisne

Nous avions reçu Nicolas Fricoteaux le 28 février dernier dans notre émission La Voix est Libre spéciale Aisne. / © France 3 Picardie
Nous avions reçu Nicolas Fricoteaux le 28 février dernier dans notre émission La Voix est Libre spéciale Aisne. / © France 3 Picardie

Nicolas Fricoteaux, chef du groupe des Indépendants au conseil général sortant, sera le candidat de la droite jeudi pour l’élection à la présidence du conseil départemental de l’Aisne.

Par Cathy Colin

Le maire sortant de Rozoy-sur-Serre Nicolas Fricoteaux, par ailleurs professeur d'éducation physique, n’avait pas demandé l’investiture de l’UDI pour ces départementales, préférant se présenter sans lien avec les partis politiques. Il l’a emporté dimanche soir avec 62,38% des voix, devant le binôme FN.

 / © France 3 Picardie
/ © France 3 Picardie

Une victoire qui n'était pas assurée initialement alors que Nicolas Fricoteaux et Marie-Françoise Bertrand se trouvaient en opposition au premier tour avec le binôme de droite formé par Frédéric Meura et Marie-Claude Didier (UMP/DVD). Une triangulaire était sortie des urnes dimanche 22, plaçant le binôme Fricoteaux/Bertrand en deuxième position avec 18 voix d’avance ; Frédéric Meura et Marie-Françoise Bertrand avaient choisi de se retirer.  

A l’issue du second tour, la droite de l’Aisne n’emporte qu’une majorité toute relative, puisque parmi les 9 cantons gagnés ou conservés dimanche soir, trois l'ont été par des binômes UDI ou Indépendants. Malgré ses dissensions avec l’UMP de l’Aisne, Nicolas Fricoteaux a pu apparaître comme le seul capable de rassembler, et d’assurer un compromis pour permettre de gouverner la nouvelle assemblée départementale de l’Aisne.

Interview de Christophe Coulon
Interview de Christophe Coulon, secrétaire départemental UMP de l'Aisne par Rémi Vivenot, Jérôme Arrignon et Nathalie Perrin.

L’élection du président se tiendra jeudi, comme dans les autres départements. Nicolas Fricoteaux sera opposé dans ce "troisième tour" des élections départementales à Georges Fourré, président du groupe Socialiste et républicain du Conseil général sortant et réélu avec Anne Maricot dans le canton Essômes-sur-Marne avec 52,08% des suffrages. Le nom de Michèle Fuselier, réélue à Château-Thierry avec Bruno Beauvois (57,41% des voix), avait également été évoqué.

Nicolas Fricoteaux était venu sur le plateau de La Voix est Libre le 28 février dernier. Il nous confiait son opinion sur le Plan Collèges, un vaste programme de rénovation de l’ensemble des collèges publics de l’Aisne : "le Plan Collèges ce n'est pas une mauvaise chose, le problème c'est sa mise en oeuvre".

Extrait de l'émission La Voix est Libre - 28/02/2015

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus