• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Victoire de Franck Briffaut à Villers-Cotterêts mais pas du FN dans l'Aisne

Franck Briffaut au moment de l'annonce des résultats du second tour des élections départementales sur le canton de Villers-Cotterêts dans l'Aisne. / © France 3 Picardie
Franck Briffaut au moment de l'annonce des résultats du second tour des élections départementales sur le canton de Villers-Cotterêts dans l'Aisne. / © France 3 Picardie

Le Front National, annoncé gagnant dans le département de l'Aisne, ne s'impose finalement que dans 4 cantons et arrive en troisième position dans le département, même si le leader du Front National, Franck Briffaut, l'emporte dans le canton de Villers-Cotterêts.

Par Nathalie Tissot

En battant l'UMP ce dimanche 29 mars, Franck Briffaut, le maire de Villers Cotterêts dans l'Aisne, a confirmé et élargi son ancrage local. Maire, conseiller régional, il devient dorénavant aussi conseiller départemental.

 / © France 3 Picardie
/ © France 3 Picardie

"On est plus dans une tripolarisation. On est dans une bipolarisation : le FN contre tous les autres. C'est clair et c'est le principal message politique de cette soirée, au-delà du nombre de siège", a-t-il réagi dès l'annonce des résultats.

Le patron départemental du FN a de quoi être déçu. Certes, son parti aura désormais 8 élus au département, mais il n'y aura pas la majorité comme il pouvait en rêver.

Franck Briffaut l'emporte dans le canton de Villers-Cotterêts
Un reportage de Rémi Vivenot, Emilie Montcho et Dominique Choisy. Avec Franck Briffaut, conseiller départemental (FN) canton de Villers-Cotterêts; Marie-Christine Gilliot, conseillère départementale (FN) canton de Vic-sur-Aisne et Isabelle Vasseur, candidate UMP canton de Villers-Cotterêts (battue).

A  Villers-Côtterêts, l'UMP n'aura donc pu rattraper son retard du 1er tour. Battue, l'ex-députée Isabelle Vasseur perd ainsi tout mandat politique, mais ne compte pas abandonner. "C'est jamais la fin d'une carrière politique", a-t-elle affirmé tout en avouant ce dimanche 29 mars, "une grosse remise en cause".

A lire aussi

Sur le même sujet

Avec Arnaud Ducoudré, directeur d'antenne Sanef 107.7

Les + Lus