Les semis, porteurs d'espoir chez les agriculteurs picards

Après une récolte catastrophique conjuguée à une production mondiale exceptionnelle, les agriculteurs picards misent tous leurs espoirs sur les semis d'hiver, pourvu que les pluies d'automne fassent leur travail.

© Laurent Pénichou
L'activité bat son plein dans les champs. Les agriculteurs sèment le blé tendre d'hiver. Un nouveau cycle commence même si le traumatisme de la dernière récolte est toujours présent.
Avec 60 quintaux à l'hectare cette année au lieu des 90 habituels, à Etaves-et-Bocquiaux, dans l'Aisne, Vincent Guyot ne se plaint pas. Il a même eu la surprise d'obtenir les meilleurs rendements avec ses terres réputées être les pires. 
Depuis 15 ans, l'agriculteur a sa technique. Il a pris le parti de ne plus labourer, une technique mûrement réfléchie même si elle nécessite encore l'utilisation de produits chimiques. Il garde ainsi la matière organique en surface et a des terres plus homogènes. 

Après les semis, l'agriculteur n'a plus qu'à s'armer de patience et attendre les prochaines ondées.
durée de la vidéo: 01 min 47
semis agricoles

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie