ENQUÊTE. Comment Mc Donald's s'est fait une place auprès des agriculteurs

Le leader du fast-food est présent au Salon de l'agriculture depuis 18 ans / © France 3
Le leader du fast-food est présent au Salon de l'agriculture depuis 18 ans / © France 3

Jadis décrié et érigé en symbole de la malbouffe, Mc Donald's a changé en profondeur ses pratiques et son image pour devenir un acteur majeur dans le secteur agricole.

Par Reportage: PG Creignou, Thomas Porlon et Clément Jean-Pierre

Le leader du fast-food est au Salon de l'agriculture. Et cela fait 18 ans que ça dure. Mais, comment Mc Donald's s'est fait une place dans un milieu qui lui était pourtant hostile ? 

Souvenez-vous, il y a un peu plus de 18 ans, José Bové et des militants organisaient - tout un symbole - le saccage du Mc Donald's de Millau. Depuis, la firme américaine a changé ses pratiques en France pour changer son image. Il y a désormais un réseau de 273 producteurs pour Mc Donald's en France. 


ENQUÊTE. Comment Mc Donald's s'est fait une place auprès des agriculteurs

Reportage: PG Creignou, Thomas Porlon et Clément Jean-Pierre, avec Pierre-Olivier Pappini pour le montage


Près d'Arras, Ghislain Leprince, agriculteur, est un pionnier. Depuis 30 ans maintenant, il fournit des pommes de terres pour Mc Donald's. Ça passe, notamment par ces sondes développées par une start up de Lille et fournies par son partenaire Mc Cain. Grâce à elles, l'agriculteur pourra évaluer les besoins réels en eau. Et les résultats de ces sondes sont scrutés attentivement par le patatier McCain. La ferme de Ghislain Leprince est une exploitation test.


Usine Mac Cain / © France 3
Usine Mac Cain / © France 3

Aujourd'hui, 80% des pommes de terre sont cultivées dans les Hauts-de-France, calibrées, choyées, puis transformées dans l'usine McCain dans la Marne pour être livrées dans tous les restaurants Mc Do en France.

Le géant américain a atteint son objectif : des frites 100 % françaises


Une politique impulsée par Rémi Rocca, directeur des achats de Mc Donald's France. Il gère 400 millions d'euros d'achats de produits agricoles, rien qu'en France.

Rémi Rocca : "Les trois quart de nos produits vendus dans nos 1 400 restaurants en France sont d'origine française, soit au niveau agro-alimentaire ou agricole... Globalement, on a la chance d'avoir un pays agricole fort, et donc on essaie au maximum de s'approvisionner en origine française."

Et pour convaincre les agriculteurs de travailler pour lui, Rémi Rocca a un argument en poche. Un contrat très recherché dans le milieu : un prix et un tonnage garantis pour une durée de 3 ans. De quoi voir venir…

Usine Mc Cain / © France 3
Usine Mc Cain / © France 3


Hier, McDo, c'était malbouffe à l'américaine. Aujourd'hui, c'est agro-écologie et made in France. Une stratégie initiée en 2011. Juste après avoir changé son logo. Du rouge d'origine pour un vert qui colle à sa nouvelle image. Et c'est une stratégie réussie. En 1999, José Bové et des élus se battaient contre l'implantation de fast-food. Aujourd'hui, c'est l'inverse…

A Guise, dans l'Aisne, il y a un peu moins de 5 000 habitants. Ici, le maire, Hugues Cochet (DVG), a tout fait - jusqu'à brader le terrain - pour avoir son Mc Donald's.

Hugues Cochet, maire de Guise : "On s'est battu. On a fait beaucoup de propositions, on a lâché sur certaines choses pour qu'ils arrivent chez nous. Pour l'emploi". 

Un maire, quand il arrive à créer 31 emplois, même si ce n'est pas des 35 heures, il est très content


Les salariés l'étaient un peu moins, l'an dernier à quelques kilomètres de là. Car, effectivement, on est loin des 35 heures chez Mc Donald's. Comptez plutôt 28, en moyenne, payées moins de 10 euros de l'heure.

Si Mc Donald's fait aujourd'hui vivre et bien vivre près de 40 000 producteurs et éleveurs en France. La situation reste moins enviable à l'autre bout de la chaîne...



A lire aussi

Sur le même sujet

Marcq-en-Baroeul : une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés