• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Grève de la SNCF jeudi 22 mars : comment s'organiser ?

© MAXPPP
© MAXPPP

Pouvoir d'achat, statut, salaires: agents publics, cheminots et salariés d'Air France sont appelés par les syndicats à se mobiliser jeudi et/ou vendredi aux côtés de la RATP et des personnels des Ehpad.

Par Célia Vanier

Même si les cheminots ont annoncé une grève de "deux jours sur cinq" du 3 avril au 28 juin, ce jeudi 22 mars est également concerné. Les cheminots protestent contre le projet du gouvernement de réformer la SNCF.

Seul le syndicat SUD-Rail a déposé un préavis allant du 21 mars 20h jusqu’au vendredi 23 mars 8h. Les autres syndicats appellent seulement à une "manifestation". Certains trains risquent d’être perturbés dès le mercredi soir mais l’impact devrait être limité. 


Des alternatives au train


Que feront les voyageurs qui ne peuvent pas prendre le train jeudi 22 mars ? "Cars Macron" et plateformes de covoiturage affûtent leurs armes avant la grande grève annoncée à la SNCF, espérant en profiter pour s'installer dans le paysage des transports.

La start-up Klaxit (ex-WayzUp), qui compte offrir le covoiturage sur son réseau en Ile-de-France, va indemniser directement les conducteurs "à hauteur de 4 euros par jour et par passager transporté pour un trajet de 20 km", annonce Julien Honnard, son patron. "Cela nous permet de faire découvrir la pratique à de nouveaux utilisateurs."

Même raisonnement sur iDVROOM, plateforme de covoiturage courte distance de la SNCF qui propose - sous conditions - de rembourser les trajets réalisés pendant les perturbations du printemps.  


Pour la semaine, les plateformes spécialisées dans les trajets domicile-travail lancent des opérations de promotion, avec parfois un coup de pouce des autorités.


Au niveau des entreprises, on s'organise aussi, par exemple en installant une mini-plateforme de covoiturage sur l'intranet. Et au pire, les récentes ordonnances ont assoupli les conditions pour rester chez soi et faire du télétravail. 

"Plus de 25 000" personnes attendues​

Les syndicats attendent plus de 25 000 personnes lors de la "manifestation nationale" de jeudi contre la réforme du ferroviaire. Ils seront rejoints par la CGT-Énergie au départ de la gare de l'Est et retrouveront, à Bastille, le cortège de fonctionnaires qui partira de Bercy.

L'ampleur du défilé donnera une première indication du rapport de force entre le gouvernement, qui a annoncé une réforme par ordonnances (transformation de la SNCF en société anonyme, abandon du statut de cheminots à l'embauche, etc.), et les syndicats qui appellent à une grève ponctuelle dès le 3 avril.


La SNCF ne prend plus de réservations pour les jours de grève en avril

La SNCF a indiqué mardi qu'elle suspendait la vente de billets pour tous ses TGV et Intercités sur les douze jours de grève prévus en avril, les voyageurs étant invités à reporter leur voyage. 

"Nous avons suspendu les réservations pour les jours de grève sur la période du 3 au 29 avril", a expliqué un porte-parole de Voyages SNCF à l'AFP. Sur le site oui.sncf, tous les TGV et Intercités sont marqués complets.

Bizarrement, les billets de TER, qui eux aussi sont censés être concernés par la grève, sont encore en vente.

"Pour que les clients voyagent dans de bonnes conditions, on les invite à reporter le plus possible" leur déplacement, a ajouté le porte-parole, précisant que les billets sont échangeables ou remboursables sans frais.

Les voyageurs sont invités à consulter les plans de transports la veille des jours de grève à 17h00, pour savoir quels trains circuleront. Pour s'opposer aux projets de réforme du secteur ferroviaire, les quatre syndicats représentatifs de la SNCF ont appelé à la grève deux jours sur cinq, du 3 avril au 28 juin. Leur mouvement concerne donc les 3, 4, 8, 9, 13, 14, 18, 19, 23, 24, 28 et 29 avril.

Il est trop tôt pour prévoir quoi que ce soit en mai et juin, selon le porte-parole. De fait, les réservations restent ouvertes aux jours concernés par la grève (à commencer par le 3 mai, puis le 4, etc.), si elle doit durer jusque là.  

Voyages SNCF a par ailleurs démenti une hausse des prix des billets entre les jours de grève, comme l'a indiqué Le Monde.

"Consciente de la difficulté des clients à s'organiser pour des voyages en avril, la direction de SNCF porte une attention particulière sur les prix des trains les jours de non grève. Les prix habituellement pratiqués restent les mêmes sur ces journées", a souligné la SNCF dans un communiqué. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le filmeur du dimanche

Les + Lus