Caramelle, la garderie comme sur des roulettes à Compiègne (60) !

C'est un moyen de garde alternatif, la halte-garderie itinérante se déplace chaque jour de la semaine dans trois villages différents de la communauté de communes de la Plaine d'Estrées, près de Compiègne dans l'Oise.

Caramelle, la halte-garderie itinérante
Caramelle, la halte-garderie itinérante © Capture d'écran, France 3 Picardie
A priori, on dirait une halte-garderie tout à fait ordinaire, à un détail près : celle-ci fonctionne sur quatre roues. Installée dans un camion, la garderie Caramelle sillonne les villages d'Estrées Saint-Denis, Chevrières et à Longueuil Saint Marie.

Dans ces trois villages, les éducatrices endossent aussi le rôle de manutentionnaires : "on sort tout le matin : les jeux, les caisses, on sort les tapis, on installe tout, à peu près 20 minutes d'installation. Et puis le soir pareil, 20 minutes de rangement" explique Alexia.

durée de la vidéo: 01 min 56
Caramelle, la halte-garderie itinérante

Autre particularité, ici, l'accueil est à la demande. Les enfants peuvent rester une heure, une demi-journée ou même toute la semaine. 

Des tarifs dégressifs

De 30 centimes à 3 euros de l'heure, les tarifs sont dégressifs en fonction du revenu du foyer. Un système idéal, notamment pour les parents en recherche d'emploi. Mis en place en 2005, le dispositif est financé par la Caf (Caisse d'Allocations Familiales) et la communauté de communes. En tout, la halte-garderie itinérante peut accueillir jusqu'à 12 enfants par jour.

Dans ce territoire rural, la halte-garderie itinérante permet de toucher un maximum de familles. Depuis le début de l'année 53 enfants y ont été accueillis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société