Cet article date de plus de 8 ans

Continental: la direction de la maison-mère en Allemagne rejette toute responsabilité dans les licenciements

Alors que 680 ex-Conti assignent la direction du groupe allemand devant les Prud'hommes pour licenciement sans cause réelle, les avocats de la maison-mère changent de défense.
500 d'entre eux étaient présents au 1er jour d'audience devant les Prud'hommes, une audience délocalisée dans un gymnase de Margny-lès-Compiègne.

Mais stupeurà l'ouverture de l'audience: l'avocat de la direction du groupe allemand Continental a décidé de changer son axe de défense. Ce n'est pas la maison-mère en Allemagne qui a géré les licenciements mais la direction française. L'action es ex-Conti contre elle n'est donc pas légitime.

durée de la vidéo: 02 min 10
Changement de défense de la direction de Continental

Pourtant, le soir même de l'annonce de la fermeture de l'usine de Clairoix, le PDG allemand du groupe était sur le plateau de France 3 Picardie pour évoquer le dossier:



Les Contis réclament 80 millions d'euros d'idemnités à leur ancien employeur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
continental