Cet article date de plus de 5 ans

Les syndicats refusent les cannes de combat à la prison de Liancourt (60)

L'idée de l'administration pénitentiaire de mettre des cours de canne de combat au programme des activités est loin de réjouir les syndicats représentants les surveillants de prison. Ils s'inquiètent de son financement.
© France 3 Picardie
Pour les représentants des surveillants du centre pénitentiaire de Liancourt, il est hors de question de proposer une activité comme celle-ci. L'apprentissage d'un tel sport de combat ne peut qu'entraîner plus de violence au sein de la prison.

Autre inquiétude, le financement de ces cours. 
Les cannes de combat seraient financées par un fonds antiterroriste.
durée de la vidéo: 01 min 47
polémique arts martiaux prison de Liancourt

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société prison justice