Abbeville (80) : l'ancien PDG d'Abelia Décors et un commissaire aux comptes condamnés

Palais de justice d'Amiens. / © Google
Palais de justice d'Amiens. / © Google

Tous les prévenus avaient été relaxés en première instance. La cour d'appel d'Amiens a confirmé une partie du jugement mais a condamné l'ancien PDG de l'entreprise abbevilloise et un commissaire aux comptes.

Par Nathalie Tissot

Dix ans après la fermeture de l'usine de papier peint Abélia Décors à Abbeville dans la Somme, les anciens salariés sont fixés. La justice a enfin statué ce mercredi 9 décembre sur la responsabilité de quatre anciens dirigeants et deux commissaires aux comptes dans leur gestion de l'entreprise de 2001 à 2004.

La cour d'appel d'Amiens a confirmé une partie du jugement de première instance. Quatre des six prévenus ont été relaxés. Mais elle a condamné symboliquement l'Allemand Jürgen Erbach, PDG de VDN jusqu'en 2004, le groupe auquel appartenait Abélia, à 2000 euros d'amende. Il a été reconnu coupable de délit d'omission d'établissement ou de communication aux actionnaires de la SAS Abélia Décors des comptes consolidés de l'exercice 2003.

Un commissaire aux comptes a également été condamné à 1 000 euros d'amende pour omission de révéler à un procureur de la République des faits délictueux dont il a eu connaissance dans l'exercice de ses fonctions.

Sur le même sujet

Les + Lus