Amiens : quatre mois ferme pour le vigile qui avait agressé un SDF en gare d'Amiens

L'agent de sécurité a exprimé ses regrets pour son comportement. 

La gare d'Amiens, où était employé le vigile.
La gare d'Amiens, où était employé le vigile. © MAXPPP
Quatre mois de prison ferme et huit mois avec sursis. C’est la condamnation prononcée par le tribunal de grande instance d’Amiens contre le vigile qui avait été filmé en train de violenter un SDF, début mai. Sa peine a été assortie de l’obligation de porter un bracelet électronique.

La vidéo, diffusée sur Facebook, montre cet employé d’une société privée frapper à coups de pieds un homme au sol en gare d’Amiens. Interpellé le lendemain, il était jugé pour "violences volontaires dans un lieu destiné à l'accès d'un moyen de transport collectif de voyageurs".

"Ce métier là, c'est 12 heures quatre jours par semaine: c'est beaucoup de tension", a-t-il déclaré à la barre. Il a affirmé avoir subi crachats et menaces de mort de la part du marginal agressé : "Cela fait 17 mois que je suis à la gare, en confrontation avec cette personne alcoolisée". Il a également exprimé de profonds regrets vis-à-vis de sa victime.

L’employeur du vigile l’avait déjà licencié pour faute grave.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers