L'avenir de la langue picarde

Les langues régionales sont-elles en voie de disparition ? Selon l'Unesco la réponse est oui : une langue disparaît en moyenne toutes les deux semaines. La langue picarde figure dans la liste des langues en danger d'extinction.    

Le picard est parlé dans 6 départements dont le Hainaut Belge. C'est un patrimoine linguistique commun avec des différences. On ne parle pas le picard à Dunkerque comme à Amiens ou en Thiérache. La prononciation varie suivant les parties de la région où la langue est parlée. Avec la réforme territoriale et la fusion du Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie, finalement le picard est le dénominateur commun aux deux régions.

Aujourd'hui, deux millions de personnes pour les départements picards et du nord parlent ou comprennent le picard.  

Avec : Mathieu Maggi; Sénat, le 27 octobre 2015; Pierre Guilgot, vice-président de l'Agence pour le Picard; Jean-Bernard Dupont Président du Théâtre du Ches cabotans; un reportage de Pierre-Guillaume Creignou, Morgan Plouchatr et Isabelle Debraye

Le picard fait l'objet de recherches à l'université 

Si le picard n'est pas enseigné dans les écoles, la langue fait néanmoins l’objet d’études et de recherches dans les universités de lettres de Lille et d’Amiens ainsi que dans des universités étrangères comme à Indiana University aux États-Unis. Depuis 15 ans, l'Agence pour le picard travaille sur la transmission en milieu scolaire, (écoles, collèges et lycées de la région). L'Agence pour le picard s'associe au CRDP , le centre régional de documentation pédagogique pour constituer un fond documentaire, une bibliothèque de livres en picard, afin de mieux diffuser la langue régionale. La Région oeuvre également en faveur de la promotion de la langue et de la culture picardes : en avril dernier elle a lancé un appel à projets destiné aux associations et aux collectivités. 

    

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité