Cet article date de plus de 5 ans

Ma thèse en 180 secondes: Vittoria Novelli remporte la finale interuniversitaire avec sa thèse en chimie

Elle est Romaine mais ce n'est pas son joli accent qui a séduit le jury et le public de Ma thèse en 180 secondes : Vittoria Novelli remporte la finale interuniversitaire du concours avec la vulgarisation du sujet de sa thèse de chimie. Un sujet qui avait bien besoin d'un peu de simplification ! 
© UPJV
Le sujet de sa thèse peut donner le tournis: "le developpement de chromophores et ses défis pour la conversion du proche-infrarouge dans les cellules photovoltaïques à colorant"...Tout au plus comprend-on qu'il s'agit d'énergie solaire....Mais dans le détail, il faut avouer que tout cela reste un peu flou !

C'est peut-être ce qui a décidé Vittoria Novelli, chercheuse et doctorante en chimie, à se présenter au concours Ma thèse en 180 secondes : 3 minutes et 1 diapo pour vulgariser un sujet de thèse, c'est le défi que 10 doctorants de la région avaient à relever. Et dans le cas de Vittoria, doctorante au LRCS, le Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides de l'Université Picardie Jules Verne, le défi était de taille.

"J'ai voulu faire ce concours pour pouvoir intéresser et pour essayer de faire aimer ce que je fais à tout le monde", s'enthousiasme Vittoria, ravie d'avoir atteint son objectif. "Pour préparer ces 3 minutes, j'ai travaillé une à 2 semaines sur mon texte, le soir ou le week-end. Après, avec le soutien d'un entraîneur, j'ai beaucoup travaillé sur la simplification de mon sujet parce que c'est très complexe."

Pari gagné puisque la jeune femme de 27 ans a remporté le prix du jury et le prix du public.

durée de la vidéo: 03 min 41
Ma thèse en 180 secondes: Vittoria Novelli ©UPJV


Venue spécialement à Amiens pour faire son doctorat dans le doamine des énergies renouvelables, Vittoria participera à la 1/2 finale organisée le 30 mai à Bordeaux. "En attendant, je vais regarder si je peux améliorer ma prestation mais je pense qu'elle est déjà très bien !!"

A terme, la jeune femme souhaite continuer à travailler sur les énergies renouvelables et contribuer à leur développement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ma thèse en 180 secondes éducation société université