Michèle Savary condamnée à 6 ans de réclusion pour l'assassinat de son mari

La cour d'assises de la Somme a condamné Michèle Savary à six années de réclusion pour assassinat ce mercredi 11 mars à Amiens. En mai 2013, elle a endormi son mari avant de lui tirer une balle dans la poitrine à leur domicile à Abbeville.

La cours d'assises a bien retenu la préméditation à l'encontre de Michèle Savary, condamnée à six ans de réclusion pour l'assassinat de son mari en mai 2013 à Abbeville. Après l'avoir endormi, elle lui avait tiré une balle dans la poitrine à l'aide d'une carabine.

Un reportage de Jean-Pierre Rey, Jérôme Arrignon et Dominique Choisy. Avec Guillaume Demarcq, avocat de la défense; Christine Fenet, fille de l'accusée et Olivier Savary, fils de l'accusée.

Le verdict est plus clément que les réquisitions de l'avocat général. Il avait réclamé dix ans de réclusion tout en soulignant le contexte de violence qui régnait au sein du couple. Les jurés ont donc tenu compte de ce point. "Ils ont considéré que la vie qu'elle avait eue, qui a certes connu cet épisode dramatique, ne valait pas dix ans de réclusion", a expliqué Me Guillaume Demarcq, avocat de la défense.

Pendant toute la procédure, Michèle Savary, aujourd'hui âgée de 68 ans, avait évoqué les violences conjugales répétées qui auraient été à l'origine de son geste. Parmi ses cinq enfants, certains se sont dit satisfaits de la peine. "Je trouve qu'ils ont été vraiment indulgents, je suis contente", témoigne sa fille.