• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

De Paris à Amiens : les rayures de Daniel Buren entrent au Musée de Picardie

Bien connu pour ses colonnes dans la cour du Palais Royal à Paris, Daniel Buren expose au Musée de Picardie, à Amiens. / © France 3
Bien connu pour ses colonnes dans la cour du Palais Royal à Paris, Daniel Buren expose au Musée de Picardie, à Amiens. / © France 3

L'artiste Daniel Buren était à Amiens, samedi 20 juin, pour présenter sa nouvelle exposition d'art contemporain, au Musée de Picardie. Les rayures, sa marque de fabrique, célèbres au Palais Royal de Paris, se retrouvent au milieu de grands tableaux ancestraux.

Par Mickael Guiho

Peut-être connaissez-vous les colonnes rayées de bandes noires exposées dans la cour du palais Royal à Paris ? L'artiste Daniel Buren en est l'auteur. L'homme se fait rare et lorsqu'il se déplace, c'est un événement. Il était au Musée de Picardie, samedi 20 juin, pour inaugurer l'exposition "les flèches, travail in situ et en mouvement".

Des toiles et des flèches


Au milieu des grandes oeuvres ancestrales du musée d'Amiens, le plasticien a placé ce que l'on appelle des "flèches", sortes de chariots en bois permettant de déplacer les grands et lourds tableaux. Il les a agrémenté de toiles rayées, réalisées avec l'aide d'une tapissière amiénoise. Cette collaboration a été "une expérience inoubliable" pour elle.

L'exposition de Daniel Buren à Amiens
Reportage de Jean-Paul Delance et Gérard Payen. Intervenants : Daniel Buren, Plasticien ; Sabine Cazenave, Directrice des Musées d'Amiens ; Mélanie Jet, Tapissière.

Dans l'Art et plus encore peut-être avec l'Art moderne, chacun est libre d'interpréter l'oeuvre à sa manière. Pour décrire la sienne, ces toiles montées sur roulettes, Daniel Buren déclare : "C’est en place (les flèches), mais ça peut se trouver autre part, on sait que ça peut bouger (...), c’est la cohabitation entre des œuvres d’il y a 150 ans et celles d’aujourd’hui."

Classique et moderne


L'exposition d'oeuvres contemporaines dans les lieux historiques et musées traditionnels a le vent en poupe. Le château de Versailles en est spécialiste et le sujet fait régulièrement polémique, depuis le homard géant de Jeff Koons en 2008 jusqu'au "vagin de la reine" d'Anish Kapoor en ce moment.

L'actuelle directrice des musées d'Amiens, Sabine Cazenave, estime "qu'il est important que l'Histoire se continue" à Amiens, malgré l'absence de musée d'art moderne et contemporain. Elle a donc voulu faire entrer cette mouvance artistique dans le musée de Picardie et Daniel Buren lui "semblait vraiment être l’artiste contemporain incontournable."

Les visiteurs ont jusqu'au 30 octobre pour profiter de l'exposition et se faire un avis.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus