Cet article date de plus de 8 ans

Procès en appel du chenil de l'Oise, à Amiens

Le procès des éleveurs du chenil de Séry-Magneval, dans l'Oise est reporté au 11 février 2013.

Les propriétaires du chenil de l'Oise avaient été jugés en février 2012 à 6 mois de prison ferme.

En 2011, après 8 ans d'enquête, 46 chiens étaient saisis dans un chenil de l'Oise. Malades, ils vivaient enfermés dans des caisses. Les éléveurs ont été jugés à 6 mois de prison ferme en février dernier. Aujourd'hui ils font appel.    

La justice a confié les animaux à l'association One Voice. Celle-ci espère une confirmation du premier jugement par la cour d'appel d'Amiens. 

46 Chiens vivaient enfermés

Il s'agissait principalement de bouledogues anglais, de bouledogues français et dogues de Bordeaux. Un American staff, un chien nu et un croisé berger étaient également présents. Ces chiens vivaient presque tous enfermés, moins d'une dizaine circulaient librement ! 27 d'entre eux ont été retrouvés dans une même pièce, détenus dans des caisses empilées les unes au-dessus des autres. De nombreuses pathologies ont été relevées par les vétérinaires, laissant à penser que la plupart ne bénéficiaient pas d'un minimum de soins.

Les propriétaires condamnés en premier jugement 

Après plusieurs reports, le procès qui devait avoir lieu d'abord en juillet puis en octobre 2011 a finalement eu lieu le 22 février 2012 à Senlis. Le couple propriétaire de l'élevage a été poursuivi pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, et de détention d'animaux sans permis. Ils avaient été également condamnés à ne plus exercer d' activité ayant un lien avec des animaux.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice